Le blog d'une généalogiste

13 avril 2018

A un mois près

Lorsque Césarine Eugénie Famery, dix-neuf ans, épouse Alexandre Grégoire Piquenot, trente-et-un ans, elle est domestique à Honfleur, où est né et vit Alexandre, marin. Ils sont tous les deux enfants naturels. Césarine, elle, est d’Hermeville, en Seine-Maritime, où vivent sa mère et son beau-père, Jacques Cyrille Lambert et Désirée Cyrille Famery (les deux Cyrille, cela ne s’invente pas !!). Le mariage est célébré le 26 septembre 1848, à Hermeville et le couple s’installe à Honfleur où naît une petite fille, Sophie... [Lire la suite]

30 mars 2018

Challenge Upro-G - Eugène Riffault, un maire bâtisseur

L’entrée de la ville de Blois dans le monde moderne, doit beaucoup à un de ses maires, Eugène Riffault. Il a laissé, entre autres, son nom à un boulevard, connu par les vieux blésois comme le Remenier, avec un virage en épingle à cheveux. Ce boulevard est tout un symbole, puisqu’il relie le nouveau Blois, la ville haute, moderne, avec le palais de justice, la préfecture, la halle au grain et l’asile, bâtis au XIXe siècle, et la ville basse, médiévale, le vieux Blois. Avant son arrivé à la municipalité, en 1850, rien ne reliait... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 février 2018

Le Challenge Upro-G de février : la mort en Berry

Pas facile le challenge du mois de février, ou au contraire trop facile !! j'ai attendu le dernier moment mais, quand il faut y aller... Le sujet "contes et légendes régionales" ne m'inspire pas vraiment, alors je le détourne vers les traditions et superstitions. Ce n'est pas un bien grand détournement car, bien souvent, les contes et légendes partent d'une tradition ou d'une superstition qui enfle avec le temps. Ou, à l'inverse, certaines légendes donnent lieu à des superstitions. J'ai fait un petit tour dans ma bibliothèque, à... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 février 2018

Quand G devient ..............Georges, cela ne fait pas avancer l'affaire.

La nuit porte conseil, parait-il. Si G. n'est pas le fils d'un frère d'Albertine, il peut être le fils naturel d'une de ses soeurs. Je reprends le dossier G. Albertine a quatre soeurs : Gabrielle, l'aînée, sans aucune mention marginale, Lucie, mariée en 1890 à Longchamps, Mathilde Nathalie, décédée à l'âge de huit ans, et Justine Camille, mariée à Paris 14e en 1905. J'élimine d'emblée Mathilde Nathalie morte trop jeune. Le mariage de Justine Camille, à l'âge de trente-trois ans, me donne l'adresse de Gabrielle, son témoin. Elle est... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2018

A la recherche de G en passant par le Gros Bernard

J'ai reçu un nouveau lot de cartes postales anciennes, et au détour (ou plutôt en retournant) l'une d'elle, je trouve la lettre d'un poilu. Au dos d'une vue du Pelouzel de Pont-de-l'Arche, dans l'Eure, avec un joli papillon dessiné sur la pelouse, G. Cellier, du 1er génie, compagnie 4/26, écrit depuis le camp de Satory, à Versailles, à sa tante, mademoiselle Albertine Cellier, 77 rue de Prony, à Paris. Nous sommes en 1916 et G. écrit : "Chère tante, je suis retourné en permission pour quelques jours auprès de ma femme, j'espère que... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,