22 août 2019

22 août 1914 - et l'enfer se déchaîna

La nuit fut courte. A 5h30 au matin du 22 août 1914, les hommes du 113e régiment d'infanterie se mettent en marche. Les ordres sont de se porter à l'attaque du front Baranzy-Genneveau, accompagné par un peloton du génie. Le régiment se forme en ligne de colonnes doubles de bataillon et se porte à l'attaque : le 3e bataillon est à gauche, une partie du 2e, déjà engagé la veille, est à droite, une partie du 1er est à droite. Quelques compagnies du 2e et 1er bataillon sont en réserve avec la musique, le drapeau et l'Etat major du... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 août 2019

21 août 1914, un avant-goût de l'enfer

Partis le 5 août 1914, par le train, les 3310 hommes du 113e régiment d'infanterie et leurs 185 chevaux sont arrivés près de la frontière belge. Ordre leur est donné, dès 6 heures du matin, par la 9e division d'infanterie, de former l'arrière garde d'une colonne de division. Le 3e bataillon forme la tête, suivi par le 1er bataillon et le 2e qui vient de Pillon. L'itinéraire à suivre est Mangiennes, Saint-Laurent-sur-Othain, Longuyon, Pont-Ouest, Tellancourt, Saint-Pancré, et enfin, Signeulx. La compagnie divisionnaire du génie suit... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 janvier 2019

Portés disparus

Quelque soit l'époque, quelque soit le pays ou le continent, les guerres font leur lot de disparus. Il y a les soldats, portés disparus au front. Il y a les civils, portés disparus dans les bombardements de leurs villes. Il y a les civils, fuyant l'arrivée de l'ennemi, partis en exode loin de chez eux, disparaissant le long des routes et des chemins. Il y a les civils, restés sur place, dont les villages ont été comme dévorés par l'avancée de l'agresseur. Tous ces disparus ont un point commun : plus aucune nouvelle d'eux n'est... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 janvier 2019

Premier à mourir - Vendôme 1914

Un enterrement en grande pompe peut-îl compenser des milliers d'enterrements en fosse commune ? C'est la question que je me suis posée en découvrant l'enterrement d'Henri Ducasse. Henri Ducasse est le deuxième enfant d'une fratrie de trois, et le seul garçon. Il est né à Sort, dans les Landes, le 2 octobre 1893. Il est classé soutien indispensable de famille lorsqu'il part au régiment, le 27 novembre 1913, pour le 23e régiment d'infanterie coloniale. Il passe au 144e régiment d'infanterie, le 27 janvier 1914. Mais la guerre arrive.... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 décembre 2018

Un million de bons et doux baisers

Je continue à classer mes cartes postales "militaria" et l'une d'elles m'interpelle par son incongruité. La carte représente le champ de bataille de Gerbéviller-la-Martyre et le monument aux morts pour la France 1914-1915, et, en travers de cette vue tragique, ces mots "un million de bons et doux baisers pour toi et pour Gaby", signé Xavier Martignene. Qui peut écrire ce genre de mots sur une telle carte ? Je la retourne et découvre un autre texte. La date est difficilement lisible pour l'année : 10 juin 1915 peut-être. Cela... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 23:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
25 décembre 2018

La quête des trois Mouche

Il est temps de déballer votre cadeau de Noël. Je sais, je suis en retard, mais le père Noël a dû rencontrer des turbulences sur sa route : turbulences familiales incompatibles avec l’ouverture de l’ordinateur. Vous voyez, sur internet, toutes ces photos de poilus inconnus qui circulent. Il est tellement difficile de trouver leur nom. J'aimerais tellement pouvoir mettre un visage sur ces hommes aux destins souvent tragiques. J’ai un certain nombre de ces photos d’anonymes, avec seulement leur uniforme, leur petite moustache et... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 23:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 décembre 2018

Calendrier de l’Avent - 5 décembre - lettre à ma Jeanne

Cinquième jour de l'Avent, pour un peu de trendresse dans ce monde de brute. Carte non datée.   "Ma Jeanne Bien-Aimée, je suis en ce moment couché sur mon lit de paille. Je préferait de beaucoup que ce soit avec toi, ma chérie, mais espérons que nous aurons de meilleurs jours. Tu vois que je ne t’oublie pas, ma Jeanne Aimée, je t’envoie une broche aux armes de Verdun. Tu vois, d’où je suis, je vois ces tours de la cathédrale que tu vois sur la carte, tu vois, j’en suis pas loing. Bonsoir, je me couche en... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 novembre 2018

Aujourd'hui c'est le Centenaire de l'Armistice

  Aujourd'hui est un jour important pour beaucoup d'entre nous. Aujourd'hui, nous commémorons le centenaire de l'Armistice de la grande guerre, la der des der, la Première Guerre Mondiale. Évidemment, ceux qui ont nommé cette guerre des deux premières appellations, n'imaginaient pas qu'il y en aurait une seconde encore plus grande dans sa dévastation et son horreur, et que ce ne serait pas la dernière. Dehors, des trombes d'eau s'abattent sur la France. J'apréhende l'évènement pour cela. Qui va vouloir sortir pour rendre... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 octobre 2018

Nos poilus aux archives départementales : les morts

  Qu’ils soient morts pour la France, morts en temps de guerre, sous l’uniforme, ou portés disparus déclarés morts, passés par les armes, de maladie due ou non au service, nos poilus ont payé un lourd tribut. Au-delà de l'acte de décès ou de la fiche éventuelle de "Mémoire des hommes", il existe des documents riches en renseignements, aux archives départementales. Les listes des morts Dans la série R, se trouvent des listes : listes des disparus et morts, listes des diplômes des morts pour la patrie, année après année,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 octobre 2018

Si fragiles feuillets matricules

Avant de poursuivre sur les poilus aux AD, si je vous parlais des problèmes que peuvent poser les feuillets matricules. Je suis toujours dans le sujet puisque là, il s'agit encore de poilus. Hier, alors que je reconstituais le parcours de combattant d'un de mes poilus, Louis Octave Barrault, de la classe 1894. La lecture de son feuillet matricule m'indiquait une mobilisation en décembre 1914 puis, de sursis en sursis, sur toute la période de la guerre, des activités agricoles dans sa commune, pour finir, avec la création du statut,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 06:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,