19 juillet 2017

La folie de Théophile

La grande guerre, comme toutes les guerres, a permis de faire évoluer la médecine. C'est sur les champs de bataille que les  découvertes médicales et chirurgicales les plus importantes ont été faites depuis ....... que l'homme fait la guerre. Chaque guerre permet aux services de santé des armées de s'améliorer, d'évoluer, pour que, ensuite, ces découvertes soient appliquées au monde civil. C'est bien le seul "avantage" que je vois aux guerres. Si je dois faire le bilan positif-négatif des conflits, je ne crois pas que ces... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 18:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 juillet 2017

Idiot or not Idiot

Lors de la première guerre mondiale, les pertes sont tellement énormes que, pour remplacer les soldats disparus, toutes les méthodes possibles sont utilisées. La première est tout simplement de vérifier si les réformés pour maladie grave, sont réellement malades. Le 16 avril 1917, le sous-préfet de Vendôme demande une vérification, par la gendarmerie, de l'état de santé de Kleber Laroche, exempté pour idiotisme. Le 21 avril, le brigadier Auguste Eugène Guillon et le gendarme à cheval Rémy Vidon, se rendent à Saint-Amand,... [Lire la suite]
17 juillet 2017

Le dernier voyage d'Ulysse

Ulysse Séraphin Mandard est clerc de notaire, lorsqu’il est appelé, sous les drapeaux, le 22 février 1915, par le décret de mobilisation générale. Il a vingt-huit ans et intègre le 169e régiment d’infanterie. Sa guerre durera moins d’un an. Il est tué le 12 janvier 1916 au Bois le Prêtre, si tristement célèbre. Six ans plus tard, il va entamer son dernier voyage. Le 16 juillet 1922, son cercueil et sa dépouille rejoignent le vingt-troisième convoi mortuaire pour le Loir-et-Cher. Il part de Brienne-le-Château, dans l’Aube, à bord du... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 juillet 2017

Correspondance croisée - A la recherche d'Omer, suite

Si je ne tiens pas compte de l’époque et de son feuillet matricule, les cartes qu’Omer envoie à sa famille semblent de rapides cartes de voyage : Lyon, Belfort, Saint-Brieuc, Dijon, Paris. Mais si je mélange ces cartes aux dates de sa guerre, les choses n’ont plus le même aspect. A ses courriers je vais mélanger ceux de Désiré Favier. Je l’ai enfin trouvé. Désiré Raphaël Favier était le beau-frère d’Omer, époux de sa sœur, Augusta, mariés en 1911. Il était maréchal-ferrant et vivait à Villedieu. Il écrivait aussi à ses cousins... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 juillet 2017

A la recherche d'Omer

Dans un des lots de cartes postales anciennes que j’ai achetés, il y a plusieurs cartes écrites par Omer Aubert, en secteur militaire. J’ai regardé sur la base des morts pour la France et il n’y est pas. Ouf. Et je n’ai pas grand-chose pour l’identifier. Ces cartes sont succinctes. Elles vont de septembre 1912 à avril 1920 et elles sont toutes adressées à Frédéric, Paul, Gustave ou Marie Louise Barnouin, de Puymeras, dans le Vaucluse. En regardant de plus près le lot de cartes postales, je me rends compte que d’autres cartes sont... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 juillet 2017

N'oublions pas les revenants

Ils ont fait la guerre, la grande guerre.........et ils sont revenus, un peu esquintés, un peu bancales pour certains, physiquement marqués. Ils sont quatre-vingt-trois dans la ville de Vendôme, avec des pourcentages d'invalidité divers et variés. Les plus élevés sont de 100%. Ils sont cinq à avoir ce taux d'invalidité. Georges Cauquy, natif de Vienne-en-Val (45), pour tuberculose Charles Caumont, natif de Hennezel (88), pour bacillose pulmonaire Arthur Bellamy, de Villefranche-sur-Cher (41), pour amputation de la jambe et du... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 23:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 juillet 2017

Mes dimanches généalogiques : 1918, les mariés de Sanvic

Ma grand-tante Jeanne, a épousé un soldat de l’armée belge, en 1918, à Sanvic. Le jour-même, sa cousine épousait également un soldat de l’armée belge. Ce n’est pas anormal, sachant que le gouvernement belge s’était installé à Sainte-Adresse. Je me suis demandée, combien de soldats belges s’étaient mariés, cette année-là, à Sanvic. Et de fil en aiguille, je me suis demandée combien de soldats, s’étaient mariés, cette année-là, et ce qu’ils étaient devenus. Alors j’ai commencé à dépouiller l’année 1918. Cette année-là,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 juillet 2017

Les Toussaint de Bicqueley

Dans le cadre de l'indexation des morts pour la France  de Mémoire des Hommes le long du parcours du Tour de France, j'ai choisi d'indexer la commune de Bicqueley, en Meurthe-et-Moselle. Sur les vingt-huit morts du livre d'or de la commune, quinze étaient déjà indexés, ce qui m'a grandement facilité l'étape. Arrivée à la fin du livre d'or, il y a sept Toussaint. Une vrai hécatombe de Toussaint !!! Un quart des morts pour la France de la commune, sont des Toussaint. Cela fait beaucoup. Je me suis alors demandée combien étaient... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 avril 2017

Légitimation compliquée pour une fin tragique

Alcide Lambert est un "mort pour la France" de la première guerre mondiale. Il a sa fiche MPF sur le site mémoire des hommes, une fiche avec deux erreurs, comme cela arrive malheureusement. Il est indiqué né le 15 juin 1896 à Saint Gervais, alors qu'il est né le 15 janvier 1896 à la Ferté Beauharnais. La personne qui a indexé sa fiche n'a malheureusement pas comparé celle-ci avec le feuillet matricule. Il aurait vu les erreurs. La chose est maintenant signalée au webmaster. Mais ce n'est pas pour cela que j'écris cet article. J'ai... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 février 2017

Oublié par l'armée

Lorsque le décret de mobilisation général paraît, les hommes concernés ont également reçu leur avis de mobilisation. C'est le cas d'Henri Albert Guérin. Il est de Vouzon, né à Vouzon, marié à Vouzon, vivant à Vouzon, de la classe 1888. Dès la mobilisation, il est appelé sous les drapeaux et affecté à la surveillance des voies ferrées............... à Vouzon. Le 2 août 1914, alors qu'il est de garde sur la ligne Paris-Toulouse, Henri est écrasé par un train, au lieu-dit le Boulay. Mort à la guerre sans être parti de chez lui le... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,