un métier à part entière qui ne s'improvise pas et évolue constamment.
03 mai 2019

Biographie or not biographie

Lorsque j'ai commencé à donner des cours de généalogie à de futurs professionnels et à des amateurs, désireux d'aller le plus loin possible dans leurs recherches, j'ai cherché un sujet à traiter qui leur permettrait de mettre en application tout ce qu'ils auraient appris. Il fallait que les recherches sur le sujet puissent être faites en dix jours maximum, ramené à cinq pour les cours en présentiel, à un rythme intensif (demandez aux anciens qui ont connu cette époque, ils en font encore des cauchemars). Évidemment, qui dit dix... [Lire la suite]

24 mars 2019

Généalogiste professionnel, mon enième coup de gueule

Oui, je sais, je radote. Je vous en ai déjà parlé, plusieurs fois, mais cela semble s'apparenter à prêcher dans le désert et je ne parle pas de nos chers ancêtres protestants. Je parle du métier de généalogiste familial. Je laisse le soin aux successoraux de défendre leur profession. Pourquoi ce radotage ? Un enième contact avec quelqu'un qui veut devenir professionnel sans avoir jamais fait de généalogie en dehors d'internet. Si vous n'avez jamais mis les pieds dans un dépôt d'archives. Si vous n'avez fait que de la généalogie... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 12:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
11 mars 2019

Le temps, c'est de l'argent, dit le dicton

En généalogie professionnel, le critère le plus important à prendre en compte dans le calcul du tarif, et qui peut plomber un dossier .......................... C'est......... Le temps En effet, le facteur temps conditionne toute la recherche, et le tarif que l'on va lui appliquer, et si vous évaluez mal le temps, vous faussez votre dossier. Un exemple ? La journée de travail, que l'on propose systématiquement pour les dossiers évolutifs.   Vous avez appliqué votre tarif horaire à un certain nombre d'heures ce qui va... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mars 2019

Généalogie professionnelle : le cahier des charges

Le Centre de Formation est en pleine mutation et les cours en présentiel sont remplacés, petit à petit, par des video-tutoriels. Cela prend du temps, oblige à mettre les choses en ordre avant de commencer la vidéo : les euh, les hésitations, les "zut, il y a une faute", sont autant de raison de recommencer encore et encore ... jusqu'à ce que STOP. La vidéo est dans la boîte. Aujourd'hui, je faisais les vidéos sur la tarification et j'allais attaquer le "cahier des charges" lorsque je me suis demandée combien de mes confrères et... [Lire la suite]
26 janvier 2019

Les hypothèses en généalogie

En généalogie, du moins, cela devrait être toujours le cas, nous procédons à la preuve par l'acte lorsque nous affirmons quelque chose. L'acte de naissance donne le nom des parents, le mariage des parents donne leur filiation et ainsi de suite. Si je cherche un Jean Doyen né vers 1740, parce que son acte de décès indique qu'il est mort en 1790 à l'âge de cinquante ans, je sais aussi, grace à son acte de mariage qu'il est le fils de Louis Doyen et Marie Lecas. Je recherche donc un Jean Doyen né vers 1740 et fils de Louis Doyen et... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 16:36 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
02 septembre 2018

Les documents qui ne servent à rien

Les documents qui ne servent à rien Si si, je vous assure, il y a, dans les trésors des archives, des documents qui ne servent à rien. Je me demande d’ailleurs pourquoi ils sont conservés !! Enfin, ils ne servent à rien, d’après certains présidents de salle. Pour commencer, le répertoire général ou droit de celés : Pour l’avoir entendu dans une salle de lecture (et pas qu’une fois), alors qu’un pauvre lecteur quémandait un peu d’aide auprès de l’employé des archives « c’est quoi ça ? vol 25 case 458 ?, dans... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

01 septembre 2018

Généalogistes professionnels et dépenses

C’est bientôt la rentrée, période propice pour faire le plein de fournitures de bureau à des prix intéressants. Celles-ci constituent un poste de dépense non négligeable pour beaucoup de famille, mais aussi pour les généalogistes professionnels. Et si nous parlions des différents postes de dépenses pour un généalogiste professionnel. Il est un constat que je peux faire après vingt-cinq années d'exercices : à une exception près, les postes de dépenses du généalogiste professionnel ont changé. Je passe sur les charges sociales qui... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
31 août 2018

Les joies et dangers de la sous-traitance

Vous exercez le métier de généalogiste familial professionnel dans un coin de la France. Un de vos clients vous demande un devis pour des recherches dans un autre coin du pays. Deux options s’offrent à vous : Faire un calcul précis et rigoureux de la dépense provoquée par les frais de déplacement : essence, hôtel, restauration, autoroute, parking et l’ajouter à votre devis. Sous-traiter la recherche à un collègue implanté dans la région recherchée. Si vous choisissez l’option 1, vous avez trois risques. Le premier... [Lire la suite]
05 juin 2018

Généalogiste professionnel et obligations légales sur internet

Aujourd’hui, être généalogiste professionnel et ne pas avoir de site internet est quasiment impossible. Mais avoir un site professionnel nécessite de suivre la réglementation sur le sujet. Les règles à respecter sont simples et pourtant, de nombreux sites de généalogistes professionnels passent totalement à côté de ces obligations. Tous les sites internet édités à titre professionnel doivent avoir les mentions suivantes : Nom, prénom, domicile, du généalogiste professionnel Adresse de courrier électronique et numéro de... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juin 2018

Généalogie professionnelle et déontologie – les délais de communicabilité et les renseignements non communicables

Les délais de communicabilité ont fait et font encore couler beaucoup d’encre dans le milieu des généalogistes. L’état-civil de moins de soixante-quinze ans n’est communicable que sur dérogation accordée par la SIAF aux généalogistes professionnels. Pour le reste, les dérogations sont accordées principalement par les Archives Nationales ou les services dont dépendent les documents, s’ils n’ont pas délégué cette charge aux Archives Nationales. Parfois, sur preuve de notre condition de généalogiste professionnel, certains dépôts... [Lire la suite]