10 janvier 2013

Petite mise au point

Le métier de généalogiste familial est un métier qui a de l'avenir. Où ai-je dis le contraire ????? C'est un métier difficile car la communication est quasi inexistante dans le grand public sur ce que nous sommes, ce que nous faisons, ce que nous pouvons faire. Et la communication coûte cher (en tout cas celle qui touche le grand public). S'installer aujourd'hui sans sécurité financière est un véritable suicide professionnel car cela mène droit à l'échec. Depuis vingt ans que j'exerce, je ne compte plus les bons, les très bons et... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 07:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 décembre 2012

Détruire l'espoir

Il y a des jours où je déteste décrocher le téléphone.......... en ce moment de crise économique en particulier. Les entreprises licencient........... beaucoup de quadra-quinquagénaires se retrouvent au chômage, trop vieux (qui l'eut cru !!! trop vieux à 45-50 ans alors que l'on est au milieu seulement, à l'apogée même, de la vie d'un centenaire). Trop vieux pour retrouver un emploi dans leur branche, alors ils cherchent, une roue de secours, l'idée miraculeuse qui leur permettra de rester dans le monde du travail. Pour certains,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 février 2010

Un métier

Généalogiste professionnel est un métier.................. un vrai métier.Pourquoi cette phrase ? parce que j'en ai marre de recevoir des coups de téléphone de personnes qui souhaitent devenir généalogiste professionnel comme ça, d'un claquement de doigts, sans jamais avoir mis les pieds dans un dépôt d'archives ni même avoir commencé leur généalogie !!!!!Alors quoi ? on s'installe généalogiste comme ça, du jour au lendemain, et après ? Ils imaginent quoi ?Ce que certains imaginent, je le sais pour les avoir entendu le dire : de vrais... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 17:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
16 mars 2008

Que faut-il pour être un bon généalogiste familial ? suite

Lorsque l'on discute avec les généalogistes amateurs, ont découvre que ces deux mots "généalogiste" et "amateur" cachent des situations très différentes.Au bas de l'échelle : ceux qui ont fait toute leur généalogie depuis leur fauteuil. Ils ont écrit à quelques mairies, fait travailler les autres via les cercles généalogiques et les réseaux d'entraide et ont reconstitué leur généalogie via internet, geneanet et consoeurs (ou frères) !!!! Et pensent que c'est ça faire de la généalogie !!!! et bien non. Ce n'est pas... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2008

Que faut-il pour être un bon généalogiste familial ?

De nombreuses personnes ont fait leur généalogie................. et ont aimé cela. En faire leur métier, ils y pensent parfois, tellement l'expérience a été agréable.Mais cela suffit-il pour être un bon généalogiste ?Et qu'est-ce au fait, qu'un généalogiste professionnel ? Familial j'entends..................Une personne qui fait des recherches pour d'autres personnes.C'est là qu'intervient le premier écueil : est-on capable de faire pour les autres ce que l'on a fait pour soi. En effet, travailler sur sa famille est une chose,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 11:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 février 2008

Bases de données

Comme je le disais précédemment, depuis que je fais de la généalogie et surtout depuis que je suis généalogiste professionnelle, j'ai accumulé les données sous toutes leurs formes possibles.Des blocs notes entiers, des cahiers et des négatifs photos (ça c'est pour l'âge de pierre), des pages d'acte, des fichiers gedcoms, des fichiers excel, des fichiers access (ça c'est pour l'âge de l'informatique) dans lesquels se trouvent des généalogies, complètes ou fragmentaires, des listes d'actes de naissance, baptême, mariage, décès et... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 18:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 février 2008

Mes archives privées

Puisque j'ai parlé de vos archives privées, maintenant, je vais parler des miennes.Je n'en ai pas. Ou plutôt, je croyais ne pas en avoir. Et ce n'est pas la même chose.Mes parents ont quitté leur région d'origine peu de temps après leur mariage, à une époque où l'on ne s'encombrait pas d'autre chose que de l'essentiel, surtout avec un bébé de quelques mois.Les "archives familiales" sont donc restées sur place et ont disparu. Indifférence familiale principalement. Déménagements funestes aussi (c'est fou ce que l'on jette lors... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 18:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 février 2008

De l'âge de pierre à l'âge du net - suite

Dès que le progrès informatique m'a ouvert de nouvelles perspectives de travail (et d'amélioration de mes méthodes de travail surtout), je me suis tournée vers le net.Un truc bizarre le net, enfin au début. Bon, une adresse mail et un modem, là, c'était simple. Mais très vite s'est révélé l'importance d'avoir un site internet.Pourquoi ? Et bien pour pouvoir toucher une nouvelle clientèle : celle qui passe son temps sur son ordinateur et sur le net, celle qui ne lit pas les revues de généalogie, celle qui habite loin de chez moi et n'a... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 février 2008

De l'âge de pierre à l'âge du net

Lorsque j'ai commencé à travailler comme généalogiste, les documents que l'on consultait étaient soit des originaux, soit des microfilms.Pour les originaux, je m'installais à une table et je commençais mes recherches. Papier et crayon, donc je relevais tous les évènements qui me semblaient correspondre à ma recherche. Et je remplissais des blocs et des blocs de notes, de dates et d'évènements, de références de document et d'impasses.Sur tout ce que je notais, on peut dire que près de 20% était constitué de fausses pistes éliminées au... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1