16 décembre 2017

Auguste Boesch, alsacien français

Le Challenge Upro-G de décembre porte sur les naturalisés. Lorsqu'il naît le 26 août 1870, Auguste Boesch est français. La guerre a débuté fin juillet 1870, entre la France et l'Allemagne et Auguste naît en zone de guerre, à Soultzmatt, dans le Haut-Rhin, département français. Lorsque la guerre s'achève, quelques mois plus tard, il devient allemand, comme le reste de sa famille. Auguste grandit en zone allemande, avec ses parents et ses trois frères et ses deux sœurs, là où il est né. Excepté son frère Joseph, ils vont tous... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 novembre 2017

Traiter humainement

Le petit François Michel David aura bientôt neuf ans. Il est né le 25 mars 1836 et nous sommes le 5 décembre 1844. Sa mère, Thérèse Berger, est morte le 1er décembre 1838. Son père, Michel David, a attendu quatre ans pour se remarier. Il est malheureusement décédé deux ans plus tard, le 28 janvier 1844. A la mort de son père, ils sont quatre enfants mineurs, l'aîné, Michel, est majeur depuis peu. Jean Pierre à dix-huit ans, Marie Louise, seize ans, Augustine, douze ans, et enfin François Michel, huit ans. C'est François Berger,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 octobre 2017

Le destin de Jeanne Marie - mort pour la France

Voilà Jeanne Marie qui se retrouve seule avec un bébé à élever. Elle va rester seule jusqu'au 20 juillet 1909, date à laquelle elle épouse Joseph Closier, à Pleboulle. Il a trente ans, elle en a vingt-cinq. Il est de Pleboulle, mais aussi de la famille de Jean Marie Germain. Sa grand-mère est une Charlot. Ils sont cousins issus de germain. Le père, Jules Auguste, est journalier. Avec sa femme, Elisabeth Sicot, ils vont avoir cinq enfants. Elisabeth décède la première, le 3 décembre 1896. Joseph a dix-sept ans. Le père meurt le 29... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 octobre 2017

Le destin de Jeanne Marie - premiers chagrins de femme

Jean Marie Germain Charlot est Terre-neuvas. En mars 1906, il s'embarque pour Terre-Neuve à bord du trois mats « Georges René ».  Jeanne Marie attend leur premier enfant. Il ne le verra jamais. A-t-il seulement su qu'il allait être père ? Le 11 septembre 1906, elle met au monde une petite fille, Lucienne Marie Joseph. Alors que le « Georges René » quitte les bancs de Terre-Neuve pour rentrer en France, le 11 octobre 1906, une voie d’eau se déclare à bord. Pendant huit jours et huit nuits, les marins et... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 octobre 2017

Le destin de Jeanne Marie - l'enfance

Jeanne Marie Amicel est née après sa sœur jumelle, Marie Joseph, près de deux jours après. Marie Joseph est née le 26 janvier 1884, à une heure du soir, à Ruca, Côtes d’Armor, et Jeanne Marie est née le 28, à quatre heures du matin, soit trente-neuf heures après. Elles sont les filles de Brieuc Amicel et Jeanne Marie Lesage. Leurs parents se sont mariés le 27 avril 1881, à Ruca. La première grossesse de leur mère était également gémellaire. Le premier enfant, un garçon, Jean Baptiste François, est né le 30 septembre 1882, à deux... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 août 2017

Pauvre petit Just qui ne l'était pas

Le 6 janvier 1882, Alfred Just, comptable à Blois, passe devant le juge pour un désaveu de paternité. Ce désaveu a déjà été passé devant huissier le 23 décembre dernier et maintenant il passe à l'opération judiciaire. Il faut dire qu'Alfred est séparé de sa femme depuis le 18 novembre 1879. Mais, lorsque cette dernière a accouché d'un garçon, Adolphe André, le 5 juin 1881, l'officier de l'état civil a suivi la loi et lui a donné le nom du mari de sa mère. La procédure est un peu compliquée. Pour pouvoir être entamée, il faut... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 août 2017

Le passage du clos d'Issay

Le 19 juillet 1870, à cinq heures du matin, Prosper Gauthier, journalier à  Mazère, commune de Nouan-le-Fuzelier, travaille dans les champs avec Léon Chenet, domestique de la ferme du Clos d'Issay. Ils sont interrompu par des cris venant du chemin de fer, tout proche. Un mécanicien, qui conduit une machine sans voiture se dirigeant sur Vierzon, appelle à l'aide. Il vient de renverser un homme qui se trouvait sur le passage du Clos d'Inet. Les deux hommes accourent et trouvent Etienne Vrillon, fermier à la ferme du Clos d'Issay,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 août 2017

Frédéric, Aglaée et Silvine ou les tourments amoureux de nos ancêtres

Nos ancêtres, sur nos arbres, ont des vies "normales". Ils naissent, se marient, font des enfants et meurent. C'était comme cela dans le bon vieux temps. Aujourd'hui, nous naissons toujours en premier et nous mourrons toujours en dernier. Pas de changement par rapport à nos ancêtres. Mais entre les deux, nous avons des vies chaotiques, parfois. Nous nous mettons en ménage, et cela ne fonctionne pas. Nous avons des enfants puis nous nous marions, ou pas. Nous connaissons des déceptions, des chagrins d'amour. Nous divorçons,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 août 2017

A coups de bouteilles

La soirée a été agitée au cabaret de Saint-Sulpice, Loir-et-Cher, le 4 juillet 1875. Celui-ci est tenu par Philippe Morand, quarante ans. Ce soir-là, à huit heures trois quart du soir, Michel Bouzy, vingt-neuf ans, conseiller municipal de la commune, et Pierre Bordeaux, cinquante-cinq ans, garde-forestier au même lieu, ont eu une altercation. Pierre Bordeaux a reçu deux coups de bouteille assenés par Michel Bouzy, qui ont provoqué une perte de sang. Appelés sur les  lieux le lendemain matin, à sept heures, par le maire de la... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 août 2017

Funeste enterrement

Il arrive que les journalistes prennent quelques libertés avec la réalité, pour que l'histoire soit meilleure, pour faire pleurer un peu plus dans les chaumières. Un article du Journal du Loir-et-Cher, du 9 novembre 1870, indique que le sieur Boitard, vigneron, âgé de soixante-quatorze ans, demeurant aux Ardiles, commune de Chitenay, a été trouvé mort près de la Croix-du-Buisson, le 6 novembre 1870. Il est tombé mort d'une rupture d'anévrisme en allant à l'enterrement d'une de ses nièces, à Cour-Cheverny. Relevé par l'adjoint de... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,