La série V est la série religieuse post-révolution. Pour la lettre V, j'ai choisi la cote V7 sur les infractions contre les règles de discipline consacrées par les canons reçus en France, célibat des ministres du culte et immoralité. C'est certain que j'allais y trouver quelques détails croustillants de la vie clérical et cela n'a pas manqué.

Monteaux-église

Le 6 mars 1857, le maire de Monteaux écrit au préfet pour se plaindre des mœurs scandaleuses du curé de sa commune. Claude Denis Louis Rodet, curé de Monteaux depuis le 20 février 1850, entretiendrait des liaisons avec plusieurs femmes de la commune. René Lefay, fils de Charles, membre du conseil municipal, vient même de porter plainte contre lui, auprès du maire, pour avoir « apporté le plus grand désordre dans la moralité de sa maison ». Le maire est inquiet. Si le curé reste, Louis René Lefay, « outragé dans ses affections les plus chères » risque de se livrer à des violences dont les conséquences pourraient être terribles.

Louis René, vingt-neuf ans, est un jeune marié. Il a épousé Rose Adrienne Forest, dix-neuf ans, le 13 septembre 1852, à Onzain.

Il y a plusieurs jours de cela, les gendarmes de la brigade d’Onzain sont venus faire une enquête de moralité sur le curé. Ce n’est pas fait pour calmer le jeu.

Louis René Lefay a interdit au curé l’entrée de sa maison, mais cela n’empêche pas sa femme d’aller fréquemment chez le curé, ou dans une autre maison où elle le retrouve. Pour l’instant, le scandale est contenu, mais cela ne saurait durer. Le courrier est immédiatement transmis à l’évêque.

Le curé, âgé de cinquante-deux ans au moment de la lettre, va pourtant rester à Monteaux jusqu’au 20 novembre 1861, date à laquelle il prend possession de la cure de Villeherviers. Il y restera vingt-deux ans.

Il finira ses jours comme curé de Lamotte-Beuvron, où il décède, le 12 décembre 1896, à l’âge vénérable de quatre-vingt-onze ans.

Et le couple Lefay-Forest ? Leur premier enfant naît le 2 novembre 1859, à Monteaux. Louis René a-t-il eu des doutes sur sa paternité ? En tout cas, il n’a pas réglé son compte au curé.