12 novembre 2017

Inventaire de mes poilus

Pendant très longtemps, j'ai pensé que le seul poilu de la famille était mon grand-oncle Marcel, tombé dans la Somme. Cette connaissance venait de l'histoire familiale. Ma mère se rappelait que chaque fois qu'elle passait avec sa mère, sur la place de la mairie, au Havre, elle allait voir son nom gravé dans la pierre du monument aux morts. Pour mes grands-pères, ils étaient trop jeunes pour avoir participé, et leurs pères mort ou trop vieux. Les archives de cette période n'étaient pas accessibles donc, j'ai laissé de côté cette page... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 octobre 2017

Ceux qui restent - suite

C’est le 2 août 1914, mobilisation générale, la guerre est déclarée contre l’Allemagne. Le temps de la vengeance est arrivé. Vengeance pour le grand-oncle tombé à Sedan, pour le cousin, mort à Loigny, dont le corps n’a jamais été retrouvé, pour la ferme qui a été incendiée par les prussiens, pour la vache qu’ils ont volée, pour l’Alsace et la Lorraine. Les copains de P’tit Louis sont déjà à l’armée. Pour les autres, P’tit Louis les voit partir, les uns après les autres. Ses frères et ses cousins d’abord, puis ses oncles, les hommes du... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 juin 2017

Challenge AZ Généalogie - T comme Jules René Couppin, Tombé au champ d'honneur

Je connais surtout la série T pour les dossiers d'instituteurs. Cette fois, j'ai voulu mêler série T et 14-18 et j'ai trouvé Jules René Couppin à la cote TV1555 des archives départementales du Loir-et-Cher. Jules René Couppin naît le 26 juillet 1881 à Mulsans (Loir-et-Cher). Il entre à l'école normale de Blois le 30 septembre 1898 et en sort le 30 septembre 1901 avec son BS. Il commence ses fonctions d'instituteur stagiaire adjoint dès le 1er octobre, à Saint-Aignan. Il y reste jusqu'au 30 septembre 1902. Jules René est mis en... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 septembre 2016

De 1916 à 1918, Jean Sivard

Alors que je triais un lot de cartes postales typées 14-18, deux cartes m'ont interpellées. La première représente une grosse pièce d'artillerie prise aux allemands à Tahure. Elle date du 29 décembre 1916. La seconde représente le monument aux morts de Sainte Menehould à la mémoire des glorieux héros. Elle date du 20 mars 1918. La première contient l'adresse du soldat qui l'écrit : Jean SIVARD, 225e infanterie, secteur postal 105. La seconde est simplement signée Jean. Mais des Jean qui ont fait 14-18, il y en a beaucoup. Sauf... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 novembre 2015

Ses yeux étaient orangés

Il s'appelait Louis Belfort et ses yeux étaient orangés.......... drôle de couleur pour des yeux mais cela devait aller avec la couleur de ses cheveux, blond moyen, son visage étroit et ses 1 m 65 cm. Il savait lire et écrire et il était bon pour le service, l'infanterie au 46e. Il est parti avec les gars de sa classe, la classe 1910, le 9 octobre 1911, simple soldat de 2e classe, pendant deux ans. Le 8 novembre 1913, il repart avec un joli certificat de bonne conduite. Mais pas pour longtemps. Le décret de mobilisation du 1er août... [Lire la suite]
28 juillet 2015

Portefeuille oublié

Pour les besoins de mes cours, j'écume les ventes aux enchères en ligne de documents anciens et l'on y trouve toutes sortes de choses. L'une d'elle m'a tentée...................... un portefeuille d'homme en cuir avec tout son contenu !!! Imaginez que vous faites un bon en arrière de plus de 60 ans. Vous êtes dans la rue et vous ramassez un portefeuille tombé là, sur le trottoir avec tout son contenu de papiers d'identité, de papiers officiels, de photos personnelles aussi. Qui n'a pas farfouillé dans le portefeuille de son père ou... [Lire la suite]
11 novembre 2010

Citations à l'ordre.......................

Je me penche sur le programme télé et, à part les cérémonies retransmises, rien sur 14/18. Pas de film, pas de reportage, rien............... et pourtant, ce ne sont pas les films qui manquent ni les reportages, sur ces années terribles !!!! Alors je veux leur rendre un hommage à ma manière............ avec un petit, très petit florilège des citations données à ceux qui y sont allés et dont certains n'en sont pas revenus. Isidore Alleron : Cité à l'ordre du régiment n°422 du 1er juin 1917 : "caporal d'une remarquable... [Lire la suite]