J'en entends déjà qui grincent des dents.............. la semaine foncière et le cadastre, la semaine la plus détestée de mes élèves.

Bourg_de_Mozac_cadastre_de_1809

Moi, j'aime bien le cadastre, c'est mathématique .................... vous entrez un hectare, il doit en ressortir un hectare mais pas forcément sous la même forme.

C'est logique ................ les propriétaires s'enchaînent les uns derrières les autres de folio en folio.

C'est ludique................ on morcelle la terre en puzzle que l'on reconstitue pour retracer la carte de la commune

C'est aussi parfois mystérieux avec ces traits en travers ou en biais, ces abréviations, ces annotations et ces remplissages aléatoires de folio.

En théorie, le cadastre c'est simple................ sauf que l'humain y a mis sa patte et là, dès que l'humain pose sa patte quelque part, ça part en cacahouète. Et la cacahouète cadastre est synonyme pour beaucoup de douleurs aiguës à la tête, d'yeux exorbités et fatigue dorsale intense............... sans compter les cauchemars nocturnes........ en tout cas pour mes élèves.

Comme aujourd'hui où pour faire simple, je les ai fait travailler sur une seule parcelle. Bon, d'accord, la parcelle faisait douze hectares soixante-seize ares soixante centiares au départ...................... à la fin de la première période, elle était déjà morcellées entre une bonne vingtaine de propriétaires différents avec ceux qui se rachètent les petits bouts, les successions, les maisons construites dessus.... et les erreurs des employés du cadastre.

Étonnamment, ils nous ont

 

construit une maison sans sol................. et ils ont oublié deux héritiers dans une succession......... mais seulement au passage de flambeau car dans leur folio, la succession était là. Ils ont oublié aussi les petits "p" sur une bonne période.

Mais on leur pardonne car une fois reconstitué la succession de propriétaire, on retombe bien sur nos douze hectares soixante-seize ares et soixante centiares.

Oui, j'aime bien le cadastre............... même quand des petits farceurs du passé ont rédigé une matrice sans date ni folio........ à quoi cela pouvait-il bien servir !!!......... même quand l'état de section ne renvoie pas aux matrices............ même quand le plan et les matrices ne correspondent pas............ car il faut réfléchir, se creuser la cervelle pour retrouver la logique et les mathématiques cohérentes du cadastre.

Un casse-tête le cadastre ? surement.................. comme le jeu du même nom.