calendrier-avent-7_12

7 décembre 1807, l’Empire français se porte bien. Lisbonne a capitulé devant l’empereur, et ce dernier installe son frère, Jérôme, à Cassel, la capitale du royaume de Westphalie. Napoléon place sa famille à la tête des pays conquis.

Le monde change pour Charles Le Sène, maréchal-ferrant, né en 1779, dans un monde régit par le roi, la noblesse et l’église. La science n’est plus entravée par la religion et avance à grands pas. Il paraît que Londres, cette ville ennemie depuis toujours des normand, est éclairée, la nuit, par le gaz !!!

Ce n’est pas le cas de Gonfreville-l’Orcher !!! Il est huit heures du matin et la nuit est bien noire. Charles a quitté la chaleur de son foyer avec un bébé dans les bras. Il se rend à la mairie, pour y déclarer la naissance de sa fille, Roze Célestine, et la présenter à Jacques Degenetais, le maire. La petite est née depuis vingt-quatre heures déjà. Il est temps de la faire inscrire sur les registres de la mairie. Roze Célestine est son deuxième enfant. Sa femme, Françoise Marthe Fondimare, lui a déjà donné un fils, Louis François, deux mois et demi après les noces !! Il était temps qu’ils se marient. Il n’aurait pas voulu que son fils soit comme lui, un batard. Et si Dieu le veut, il y aura encore d’autres enfants. Lui, n’a pas eu de frère ou de sœur, sa mère ne s’est jamais mariée.

Gonfreville l'Orcher mairie

Pour l’heure, il arrive à la mairie, accompagné de Charles Thomas Soudry, quarante-quatre ans, et de son frère, Jean Ambroise Soudry, trente-huit ans. Tous les deux sont tisserands dans la commune. Jean Ambroise a été de toutes les déclarations de naissance de l’année.

L’affaire est vite réglée, le travail n’attend pas. Charles pose sa marque au bas de l’acte, reprend sa fille et la ramène vite au chaud, chez lui, où sa femme les attend.