Je ne sais jamais où va me mener une recherche.

La lecture d'un jugement sur requête du 22 mai 1919 m'a permis de faire un petit voyage généalogique de fil en aiguille. Ce jour-là, Louis Georges Eugène, propriétaire à Paris, souhaite faire rectifier son état-civil. Rien de bien particulier.

Le jour de sa déclaration de naissance, à Blois, le 8 août 1844, l'officier de l'état civil a écrit que le nom de son père était Deparisis de Zevalos et les prénoms de sa mère, Marie Charlotte Heloisien. En réalité, le nom devrait s'écrire de Parisis de Zevallos, et les prénoms de sa mère sont Marie Charlotte Eloeizia. Évidemment, cela change tout.

Mais d'où viennent-ils pour avoir des nom et prénoms si particuliers ?

Son père est né au Moule, en Guadeloupe, le 18 avril 1818, et son nom y était bien orthographié comme son fils le réclame. Il fournit d'ailleurs un extrait de cet acte de naissance.

Par contre, il ne peut pas fournir son acte de décès car......... son père est décédé aux Etats-Unis, lors d'un voyage en Caroline du Sud, et qu'aucun acte de décès n'a été dressé, faute d'officier de l'état civil dans ce pays, à ce moment-là.

Il fournit, en revanche, l'extrait de son acte de mariage célébré le 19 août 1843, à Paris, 2e arrondissement.

Lui-même, Louis Georges Eugène, s'est marié à Paris, 17e arrondissement, le 2 février 1884, sous le nom de Parisis de Zévallos. Les témoins avaient alors bien précisé l'erreur de nom dans l'acte de naissance et un acte en avait été dressé par l'officier de l'état civil.

Sa soeur a eu plus de chance. Née le 5 décembre 1845 à la Guadeloupe, le nom avait bien été orthographié de Parisis de Zévallos.

En ce qui concerne les prénoms de sa mère, elle est née le 19 mai 1813 à la Guadeloupe, Marie Charlotte Eloeizia Néron Beauclair. Les prénoms sont bien respectés lors de son mariage, le 19 août 1843 à Paris 2e arrondissement tout comme dans l'acte de mariage de Louis Georges Eugène.

En fait, c'est la mairie de Blois qui a fait n'importe quoi !!!

Je vais jeter un coup d'oeil à l'acte de mariage de Louis Georges Eugène pour en savoir plus sur le décès de son père, et là, une mention en marge de l'acte m'interpelle. D'habitude je lis : garçon et fille, ou veuf et fille, ou ... mais là, il y a écrit oncle et nièce !!

Louis Georges Eugène a épousé sa nièce, Marie Adélaïde Mathilde Lucie de Fougères, née à Pointe-à-pitre, le 14 avril 1857. L'interdiction a été levée par le décret du président de la République, le 28 janvier 1884, à Paris.

Pour le décès de son père, rien : il est indiqué "existence et domicile ignorés". Sur le sujet, le père de la mariée est dans la même situation. Marie Emmanuel Raoul Felix de Fougères est tout autant disparu. Sa mère, Louise Mathilde Adélaïde de Villeneuve de Laroche Barnaud est en vie. Reste à savoir comment les jeunes mariés sont oncle et nièce, aucun des parents ne portant le même nom de famille.

Une recherche sur le net m'indique que la mère de Louis Georges Eugène a d'abord été mariée avec Louis Charles Emmanuel de Villeneuve, dont elle a eu une fille, Louise Mathilde Adélaïde de Villeneuve, la mère de Marie Adélaïde Mathilde Lucie de Fougères. Il épouse donc sa demi-nièce.

Voici un mystère résolu.

Reste le mystère de la disparition des pères. Sur Filae, je trouve une naturalisation d'un Hector de Zevallos le 1er août 1877 à Saint-Louis independant city, Missoury. Est-ce le mien ?

Amis américains, la recherche vous tente ?

En ce qui concerne la famille de Zevallos en Guadeloupe, il semble qu'il y ait encore bien des mystères : leur maison est appelée la maison hantée de Zevallos.

Maison Zevallos

 

Maison Zévallos - Le blog de heybgwada

Nous profitons des journées du patrimoine pour découvrir la maison Zévallos ouverte exceptionnellement. Située sur la route entre Saint-François et le Moule, cette belle demeure coloniale était l'habitation principale d'une exploitation sucrière fondée en 1845 par le comte Hector Parisis de Zévallos et qui n'est plus en activité aujourdh'ui.

http://hebgwada.over-blog.com

 

 

 

Enregistrer