29 août 2017

Où mettre ce cher Denis ?

En novembre 1843, un sujet très important mobilise l'opinion publique de Blois : où placer la statue de Denis Papin ? Le siècle bien entamé est celui de la vapeur. La Loire est parcourue par des bateaux menés par cette énergie. Les expropriations de terrains pour faire passer le chemin de fer vont bon train (sans jeu de mots) et la vapeur y est encore pour beaucoup. La ville n'oublie pas que Denis Papin est fils d'une famille de notables de Blois (bien que né à Chitenay) et l'hôtel de Villebresme est fièrement appelé "maison de Denis... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 août 2017

Pauvre petit Just qui ne l'était pas

Le 6 janvier 1882, Alfred Just, comptable à Blois, passe devant le juge pour un désaveu de paternité. Ce désaveu a déjà été passé devant huissier le 23 décembre dernier et maintenant il passe à l'opération judiciaire. Il faut dire qu'Alfred est séparé de sa femme depuis le 18 novembre 1879. Mais, lorsque cette dernière a accouché d'un garçon, Adolphe André, le 5 juin 1881, l'officier de l'état civil a suivi la loi et lui a donné le nom du mari de sa mère. La procédure est un peu compliquée. Pour pouvoir être entamée, il faut... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 août 2017

Geneathème d'août - photos de vacances

Avez-vous remarqué l'évolution de vos propres photos de vacances au cours des années ? Elles pourraient être regroupées par tranches chronologiques indépendamment des lieux de villégiature. Il y a celles sur lesquels vous êtes présents, les photos de l'enfance principalement. Sur ces photos, vous y apparaissez avec les membres de la fratrie, à deux ou quatre pattes, les cousins si vous avez connu les vacances avec eux, et le reste de la famille. A mesure que les années passent, certains disparaissent : les plus âgés décèdent,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 13:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
26 août 2017

Le faute à la ribotte

Anselme Janty est marchand ambulant. Âgé de soixante-sept ans, il a pour maîtresse une jeune veuve de trente-sept ans, nommée Forgeot. Dans un élan de générosité, il lui promet, un jour, de l'emmener au café concert de la rue Saint-Maur. Pour l'occasion, la dame se confectionne un magnifique chapeau à plumes jaunes et rouges. L'évènement est important. Le 20 novembre 1886, Anselme se décide enfin à tenir sa promesse. Arrivés au café concert, le chapeau à plumes fait forte impression sur les personnes présentes. Quatre heures... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 août 2017

Après nous........... nos tombes

La fréquentation des cimetières est en berne. La religion aussi. L'un va peut-être avec l'autre ? Certaines fêtes religieuses (Toussaint, Rameau), avaient le mérite de faire traverser la France aux survivants des familles, pour aller fleurir les tombes des parents, grand-parents et autres concessions familiales. La Toussaint est toujours là, mais en parlant autour de moi, je me rends compte que très peu vont fleurir et entretenir les tombes. Il s'agit en grande majorité des personnes âgées, qui ont été élevées dans le respect des... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 août 2017

L'idiotie pour explication

Très grande                               Entre 1882 et 1883, cinquante-sept enfants ont été abandonnés aux soins du département du Loir-et-Cher. 90% de ces enfants sont des enfants naturels. Les chiffres sont cruels, les commentaires ne le sont pas moins. Dans 39% des cas, l'explication est lapidaire : la mère doit abandonner son enfant à cause de la misère dans laquelle elle vit et à cause de son "idiotie", "manque d'intelligence",... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 août 2017

Beurre farci

Connaissez-vous la recette du beurre farci ? Non ? Et pourquoi farcir le beurre ? Pour qu'il pèse plus lourd et se vende plus cher bien sur. Le 19 septembre 1860, au marché d'Oucques, la femme Leclerc de Faye vend ses pains de beurre. Un chaland se présente pour en acheter un, mais lorsqu'il le prend, ce dernier se casse et laisse voir au milieu, une pomme cuite de belle dimension. L'acheteur n'est pas content et ameute les gendarmes qui surveillent le marché. Ces derniers verbalisent la marchande et la voilà convoquée au tribunal... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 août 2017

Challenge Upro-G - tourisme et patrimoine

Encore un sujet bateau dans lequel il serait tellement facile de se perdre et de se noyer !! et pourtant.......... je me creuse les méninges sans rien trouver qui ne soit sorti d'un guide touristique !! Alors sortons des sentiers battus et partons à la recherche de ma ville, Blois. Difficile de trouver une ville plus imbriquée dans le tourisme et le patrimoine. Ancienne cité des rois de France, la vieille ville regorge d'hôtels particuliers du moyen-âge, de pavés sur lesquels se tordre les chevilles, surmontée d'un château hors... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 août 2017

Les enfants de Marie

Lorsque je commence à travailler sur un document, je ne sais jamais où il va me conduire, vers quels méandres de l'histoire il va me promener. C'est le cas de l'acte de décès de Charles Louis Perrochon, au tribunal de Blois. Le 3 octobre 1916, le ministère de la guerre écrit au maire de Blois. Il a reçu un acte de décès du soldat Charles Louis Perrochon, du 168e régiment d'infanterie, décédé le 3 avril 1915 au Bois le Prêtre. Sur cet acte ne figure pas le dernier domicile connu de Charles Louis. L'enquête du ministère pour le... [Lire la suite]
17 août 2017

Le passage du clos d'Issay

Le 19 juillet 1870, à cinq heures du matin, Prosper Gauthier, journalier à  Mazère, commune de Nouan-le-Fuzelier, travaille dans les champs avec Léon Chenet, domestique de la ferme du Clos d'Issay. Ils sont interrompu par des cris venant du chemin de fer, tout proche. Un mécanicien, qui conduit une machine sans voiture se dirigeant sur Vierzon, appelle à l'aide. Il vient de renverser un homme qui se trouvait sur le passage du Clos d'Inet. Les deux hommes accourent et trouvent Etienne Vrillon, fermier à la ferme du Clos d'Issay,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,