13 septembre 2016

Du rififi à Gombergean

Rien ne va plus à Gombergean en ce 30 avril 1780. Pierre Fariau, laboureur fermier et procureur fabricien de la paroisse a convoqué une assemblée d'habitants à la fin de la grande messe. Le notaire, René Côme Marin Desbrosses est là. Rassemblés au son de la cloche, devant la principale porte d'entrée et de sortie de l'église, se trouvent les fermiers et exploitants de la paroisse et la quasi totalité des habitants. C'est que l'heure est grave et la survie des plus pauvres d'entre eux est mise en péril. Un arrêt du parlement de... [Lire la suite]