15 juin 2016

M comme Moblot – les mobiles du Puy de Dôme

Pas facile de trouver des renseignements sur leur parcours durant la guerre. A part qu’ils font partie du 32e régiment de marche…………… jusqu’à ce que je trouve le capitaine Biélawski qui a écrit son histoire, l’histoire du bataillon de Riom du 32e régiment de mobile. La mobile du Puy de Dôme est partagée en cinq circonscriptions. Le bataillon d’Ambert est envoyé à Paris, celui de Thiers va en Afrique et les bataillons de Clermont, Issoire et Riom sont envoyés à l’armée de la Loire et forment le 32e régiment de mobile. Le régiment... [Lire la suite]

04 juin 2016

D comme Drapeau – le drapeau des mobiles de Vendôme

Les dames de Vendôme remettent aux mobiles Heron et Richard, un drapeau en soie richement brodé. Il n'est pas vraiment réglementaire, ressemblant plus à un jouet d'enfant qu'à une enseigne de guerre mais il va recevoir le baptême du sang et du feu. Richard en a la garde, et il le porte déployé à Coulmiers lorsqu'une balle le traverse, enlevant sans le blesser la patte rouge de son épaule. Lorsqu'il est déplacé à la 6e compagnie, il le confie à Armand Heron. Armand Edouard Gabriel Heron devient le porte-drapeau de la 8e compagnie, 2e... [Lire la suite]