15 avril 2016

Quand la nature se déchaine

Le 24 juin 1748, à deux heures du matin, l'orage est très fort sur la Loire à tel point que le curé de Vineuil le qualifie d'ouragan. Le coche qui va à Orléans longe la Loire en pleine tempête. La foudre le frappe au point de le précipiter dans la Loire, un peu au-dessous de la Bercillière. Deux des passagers du carrosse n'y survivent pas. Louise Gaillard, femme de chambre depuis trois ans de madame de la Saussaye, native de Saint Calais, âgée de vingt-cinq à trente ans et Florimond Rabouin, marchand orfèvre de Blois, âgé de... [Lire la suite]