24 mai 2017

Photo explosive

Le 1er décembre 1913, au 84 de la rue du Commerce, à Blois, se trouve un photographe, M. Lecomte. A cinq heures du soir, ce jour-là, toutes les vitres et tous les appareils de l'atelier volent en éclat. Une violente explosion vient de se produire, à cause de la poudre de magnésium. Il s'agit en fait d'un mélange explosif fait de magnésium, de chlorate de potassium chlorate et d'antimoine inventé par deux chimistes allemands, permettant de raccourcir la durée d'exposition. Ils l'ont appelée la poudre à éclair. Même si son usage... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mai 2017

Des nouvelles de la guerre

Nous sommes en décembre 1870 et il est difficile d'obtenir des nouvelles fiables lorsque l'on est un civil (parfois même quand on est un militaire !!!). L'ennemi est dans le Loiret, autant dire aux portes de Blois. Pour les familles dont les fils sont au front, l'angoisse est totale. Les bruits sont contradictoires, seule certitude, l'armée de la Loire recule. Des nouvelles arrivent, des nouvelles de blessés, de morts et de prisonniers : le comte de Montlaur, blessé et prisonnier, Miron de l'Epinay, blessé, de Flers, blessé et... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mai 2017

Généathème de mai - la libération de la ville de Blois

Dans la moisson copieuse de vendredi aux archives départementales, il y avait des documents sur la libération de Blois, le 1er septembre 1944 et sur les jours qui ont précédé. Il y avait des photos, des journaux relatant la libération de la ville et un texte dactylographié corrigeant certains de ces articles. Une mine de renseignements. Je regrette de ne pas avoir eu le temps de tout photographier, mais j'ai la cote alors... je sais où trouver la suite. André Jarrigeon, journaliste, a relaté les évènements tels qu'ils lui ont été... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 avril 2017

Le crime des Granges - suite

Dès le lendemain du crime, un corps-de-garde est établi dans le quartier des Granges avec dix hommes faisant des patrouilles toutes les nuits. Les mêmes mesures sont prises dans la ville même. Les patrouilles de nuit et les agents de police et gendarmes font de fréquentes tournées. Il n'est pas question qu'un tel drame se reproduise. Le sieur Grouteau se remet peu à peu de ses blessures, mais en garde une amnésie des évènements. Il s'inquiète que les voleurs aient trouvé son argent caché dans la cave. Mais non, ils ne l'ont pas... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 avril 2017

Le crime des Granges

Le vendredi 5 juillet 1844 est une belle journée d'été. Le sieur Grouteau, ancien militaire et capitaine d'une compagnie de la garde nationale, habite au hameau des Granges, aux portes de Blois, une jolie petite maison. Âgé de soixante-sept ans, il vit avec une domestique, Anne Bourreau, vingt-deux ans, originaire de Saint-Secondin. Ce jour-là, Grouteau reçoit de la visite : celle de son ancienne domestique, Marie Daridan, également de Saint-Secondin, toute jeune mariée, et celle de Jean Louis Coudriou, trente-cinq ans, cultivateur... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 mars 2017

Geneathème de mars - les femmes de notre vie..... ville

Je décale d'une journée la suite de "construire une biographie" parce qu'aujourd'hui, c'est la journée de la femme. Ce serait dommage de poster ce message un autre jour et priver ainsi les hommes d'une de leurs journées !! Par contre, je ne parlerai pas des femmes de ma généalogie, car ce thème, je le garde pour la fête des mères. Je vais donc jouer sur les mots et parler de femmes de ma vi.....lle. Et pas de n'importe quelles femmes de ma ville, mais de femmes qui ont, de tout temps, été mises à l'écart de la société... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 février 2017

Louis Napoléon est mort à Blois

Oui, je l'affirme, preuves à l'appui, Louis Napoléon, fils d'empereur, est mort à Blois, à l'âge de trente-huit ans, le 5 novembre 1857, à dix heures du matin, de phtisie pulmonaire. Vous ne me croyez pas ? Allez donc voir sur Philae et vous verrez................. Je peux même vous dire qu'il était sujet anglais, né à Constantinople et qu'il parlait piémontais. Arrêté par la police, à Choisy-le-Roi, il est interné sur ordre du préfet de police, le 5 janvier 1850, à l'assistance publique avant d'être transféré à Blois. Sur son... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 janvier 2017

Remplaçants encombrants

Blois, août 1830, six hommes traînent en ville, constamment ivres ou se vautrant dans la débauche avec des prostituées. Ils troublent l'ordre publique et compromettent la tranquilité des braves citoyens. Mais qui sont-ils ? Il s'agit de Frédéric Chesneau, Constant Mary, Joseph Herth, Jean Louis Lefebvre, Auguste Vilain et Jean Ribeaumont. Ils sont étrangers à la ville, n'exercent aucune profession et n'ont pas de papier................... mais ils sont remplaçants pour le service militaire. En attendant leur départ pour l'armée,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 janvier 2017

Ouragan sur Blois

Le 23 décembre 1845, à trois heures et demie du matin, un ouragan s'abat sur la ville de Blois et plus particulièrement sur le grand séminaire. Plusieurs cloisons sont ébranlées et quatre d'entre elles tombent en partie, une poutre s'affaisse en formant une crevasse au troisième étage et dans le mur du côté nord et deux carreaux sont cassés à une fenêtre du côté ouest bien qu'elle soit fermée. Le craquement et le bruit des poutres et des cloisons qui s'effondrent effraye tellement les élèves que l'un d'eux, Papin de la commune de... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 janvier 2017

Accident de pont

Le 19 décembre 1845, à midi, à Blois, deux bateaux chargés de charbon descendent la Loire. Ils appartiennent à Mr Granghon-Hardy, de Brassac, dans le Puy de Dôme. Alors qu'ils sont à l'arrêt dans la ville, les ancres "coulent" sur le sable et le courant projette les bateaux sur une des piles du pont. Les deux bateaux se brisent sur la pile et toute la marchandise coule sans espoir d'être récupérée. Il y en a pour 5 000 francs de l'époque mais la cargaison est assurée. Par contre, il s'en faut de peu pour que les conducteurs des... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,