01 juin 2016

A comme Amputation

L'ambulance numéro 7 est constituée de personnel médical et religieux avec à sa tête le docteur Després, chirurgien en chef. Elle comprend deux chirurgiens major, un aide-major, cinq chirurgiens sous-aide, un aumônier, un pasteur, trois comptables et trente infirmiers. Elle est financée par le comité de Bruxelles. Dès le 25 août, ils quittent Paris pour Metz mais ne l'atteignent pas. La route est coupée. Alors ils soignent à Montmédy, Daigny, Balan, Sedan. Ils obtiennent un laissé-passé pour Metz mais ne peuvent y entrer. A... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 avril 2016

Le sacrifice d'un zouave du pape

On connaît l'héroïsme et le sacrifice des zouaves pontificaux pendant la bataille de Loigny. Mourir sur le champ de bataille, destin peu enviable me direz-vous ? Pas certain................ Marie Joseph Edouard Houdet aurait sûrement préféré cette mort là à celle qui l'attendait. Marie Joseph avait vingt-trois ans, natif de Nantes, célibataire, fils d'un négociant, Jacques Louis Houdet et de Marie Camille Magnier de Maisonneuve. Il eut le poignet brisé par une balle, à la bataille de Loigny et fut évacué à Janville. Sa blessure... [Lire la suite]
06 avril 2016

Etre blessé en Crimée, ce n'est pas une sinécure

A la guerre, il y a les batailles, les combats au corps à corps, les morts et les blessés............. c'est la règle. Mais qu'arrive-t-il aux blessés ? La plupart des blessés et des amputés sont transportés sur cacolets ou litières, le jour même, ou le lendemain de la blessure. Ils quittent l'ambulance qui leur a donné les premiers soins pour être dirigés vers l'ambulance de la plage, à Kamiesch où il ne font que passer, un jour, deux jours..... jusqu'à six jours d'attente pour être évacué sur les hôpitaux de Constantinople.... [Lire la suite]