04 mai 2016

Souvenirs souvenirs.....

En vingt-trois ans d'exercice de la profession, j'ai remué beaucoup de poussière, ouvert des liasses qui n'avaient plus été ouvertes depuis .... probablement leur mise en liasse. J'ai découvert des horreurs archivistiques (actes notariés couverts de fientes de pigeon, liasses tellement colmatées par l'humidité qu'elles formaient un bloc compact et inconsultable, registres tombant en poussière au moindre effleurement, actes grignotés par des souris, sans compter les épingles rouillées, les cadavres d'insectes et les odeurs...... [Lire la suite]