08 novembre 2016

quinze jours de trop

Marie Louise Léonide Labbé est journalière à Paris. Elle  a engagé une procédure de divorce contre son mari, Moïse Ismaël Auguste Chalon. Ils sont mariés depuis le 17 août 1907 à Blois mais rien ne va plus alors Marie Louise demande le divorce qui est prononcé par défaut, le 20 juin 1917 à son profit. Sauf que................... c'est la guerre et Moïse Ismaël est parti à la guerre donc forcément, il ne fait pas appel de la décision et le 14 août 1918 le jugement devient définitif, et est transcrit en marge de l'acte de... [Lire la suite]