01 avril 2017

Mieux vaut tard que jamais

Le 28 février 1819, à une heure du matin, un bébé est trouvé dans la crèche de l'hospice. Il est enveloppé de guenilles. C'est une fille, visiblement tout juste née. L'officier de l'état civil auquel l'enfant est présenté la nomme Louise Alexandrine Sandillon. Elle est ensuite confiée à l'hospice pour y être élevée. Le 10 mai 1819, à neuf heures du soir, à Mondoubleau, Madeleine Brindeau, vingt-six ans, orpheline de mère, fileuse, épouse René Vincent Chereau, vingt-sept ans, scieur de long. Il y a vingt-huit kilomètres entre les... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,