27 septembre 2017

Abus d'autorité municipale à Millançay

Lorsque François Louis Popon, cinquante-six ans, décède à Millançay le 31 août 1840, son "maître", l'homme qui l'employait, a demandé pour lui, les honneurs de la sépulture ecclésiastique. Sauf que François Louis Popon, ancien militaire, n'avait pas de principes religieux. Mais plus encore, François Louis Popon s'est suicidé. Face à ces deux certitudes, le curé a refusé la sépulture religieuse. Sauf que cela n'a pas plu au maire qui a sommé le curé de lui remettre les clés de l'église. Mais il ne dit pas pourquoi il veut les clés. ... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,