07 novembre 2016

Orphelin de guerre abandonné

La première guerre mondiale a fait beaucoup de victimes : sur le champ de bataille, dans les hôpitaux et bien des mois voire des années plus tard, de retour à domicile. Ce sont des victimes directes. Mais il y a également eu beaucoup de victimes indirectes, ce que aujourd'hui l'on qualifie de dommage collatéral. Le petit Louis (prénom inventé car mineur) en est une, bien qu'il n'ait eu que quatre ans au décès de son père. Emile Edouard Montadier est décédé de maladie aggravée par le service, le 29 novembre 1917 à Paris, âgé de... [Lire la suite]