11 janvier 2017

La loi, c'est la loi

Après les déboires d'Yvonne Pierrot (voir Querelle d'amants au tribunal) qui n'a pas réussi à faire condamner son amant pour la paternité de son enfant, c'est le tour de Jeanne Moulon d'échouer, mais pas pour les mêmes raisons. Si, dans le premier cas, l'ancien amant a nié, lettre à l'appui, être le père de l'enfant, le second, Achille Figère, ne nie rien du tout et pour échapper, et à la paternité, et à la pension alimentaire, se sert de la loi. En effet, Le 10 novembre 1913, Jeanne Moulon, domestique Enghien les Bains, assigne... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,