29 juillet 2017

Le triste destin de Clémence

Un article dans la presse attire mon regard. Clémence Rabier, dix ans, est arrêtée pour vol. Suivant l'article, elle entrait chez Mme Duvivier, marchande de mode à Blois et le 4 avril, un porte-monnaie y disparaît. Quelques jours plus tard, on découvre que c'est Clémence qui l'a volé. Elle l'a laissé tomber dans la rue, avec son contenu, et pendant qu'une personne l'aidait à le ramasser, elle lui a volé sa bourse. Elle est arrêtée et également inculpée pour détournement de petits objets de mode, et de bijoux, au préjudice des époux... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juillet 2017

Oh !! Une philomène

Non, je ne rejoins pas le gang des "Philomène". Je n'ai aucune Philomène sur mon arbre. Mais là, puisque je viens d'en trouver une, je ne peux pas ne pas faire un petit clin d'oeil aux membres du gang !! Tout commence à Onzain, le 16 mars 1893, à trois heures du matin. Rosalie Angélique Cothereau, vingt-cinq ans, célibataire, domestique dans la commune, accouche chez son père, Jean Stanislas Cothereau. Je serais bien d'avis qu'il faut lui offrir une paire de lunettes à ce grand-père, car, bien qu'il assiste à l'accouchement, ce... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 juillet 2017

La maison Pavy, Andriveau, Schoeffer et Pelletier

Marie Elisabeth Thuault est bien embêtée. Elle vient de recevoir une lettre de la maison Pavy, Andriveau, Schoeffer et Pelletier, qui l'informe qu'elle est héritière. Mais de qui ? Pour le savoir et toucher l'héritage, elle doit signer le contrat de révélation que les généalogistes successoraux lui ont adressé. Où est le problème ? Le problème, c'est que nous sommes en 1913 et qu'à l'époque, une femme ne peut ni recueillir une succession, ni signer un contrat de révélation (aliénant une partie de la succession au profit des... [Lire la suite]
26 juillet 2017

Hivert interdit

Certaines femmes n'ont vraiment pas la vie facile. C'est le cas d'Aurélie Pascaline Habert de la Chapelle-Vendômoise. Aurélie Pascaline a épousé Pierre Edouard Valère Hivert le 3 février 1869, et, de ce mariage, sont nés trois garçons : Edouard Valère Armand, le 15 juin 1870, Théophile, surnommé Raymond, le 6 janvier 1874, et Anselme, le 20 juillet 1885. Cela aurait dû être une belle famille, ce ne sera pas le cas. Les trois garçons sont idiots, depuis la naissance. Nous sommes le 22 mars 1923. Aurélie Pascaline a soixante-quinze... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 juillet 2017

De fil en aiguille

Je ne sais jamais où va me mener une recherche. La lecture d'un jugement sur requête du 22 mai 1919 m'a permis de faire un petit voyage généalogique de fil en aiguille. Ce jour-là, Louis Georges Eugène, propriétaire à Paris, souhaite faire rectifier son état-civil. Rien de bien particulier. Le jour de sa déclaration de naissance, à Blois, le 8 août 1844, l'officier de l'état civil a écrit que le nom de son père était Deparisis de Zevalos et les prénoms de sa mère, Marie Charlotte Heloisien. En réalité, le nom devrait s'écrire de... [Lire la suite]
12 juillet 2017

Eugène ou Pierre ou Henry

Difficile de savoir comment il s'appelait. Le premier nom écrit sur le registre est Pierre Eugène (Eugène nom de famille). Mais Eugène a été barré et remplacé par Henry Elie Adolphe. Pierre n'a pas été barré. Lequel est le nom de famille ? Compliqué !! d'autant que c'est un enfant de l'hospice de Fontenay, en Vendée. J'ai regardé les tables décennales, et j'y ai trouvé beaucoup d'enfants illégitimes dont le nom de famille est Eugène, Pierre et Henry !!! Cela ne m'aide pas. Aucun n'a tous les prénoms cités !!! Le mien est né vers... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mai 2017

Photo explosive

Le 1er décembre 1913, au 84 de la rue du Commerce, à Blois, se trouve un photographe, M. Lecomte. A cinq heures du soir, ce jour-là, toutes les vitres et tous les appareils de l'atelier volent en éclat. Une violente explosion vient de se produire, à cause de la poudre de magnésium. Il s'agit en fait d'un mélange explosif fait de magnésium, de chlorate de potassium chlorate et d'antimoine inventé par deux chimistes allemands, permettant de raccourcir la durée d'exposition. Ils l'ont appelée la poudre à éclair. Même si son usage... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mai 2017

Les dangers de la chasse aux punaises

On ne le dira jamais assez, la chasse peut être dangereuse pour le chasseur, et ce n'est pas Charles Bonneau qui me contredira. Il est onze heures et demie du matin, le 13 septembre 1913, au numéro 2 de la rue Augustin Thierry, à Blois, lorsqu'une explosion au gaz provoque un incendie dans l'appartement. Visiblement agacé, ou envahi, par les punaises, Charles Bonneau a décidé ce jour-là, de prendre les choses en main et de partir en chasse. Il a mis de l'essence sur les plinthes et sur le papier. C'est le remède miracle contre ces... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mai 2017

La piste Palinges

Le 10 mai, j'ai acheté sur Ebay, un lot de vieux papiers. C'est le cadeau d'anniversaire que je me suis fait. Une vraie surprise, je ne sais pas ce qu'il y a dedans, juste que les photos avaient l'air intéressantes. De retour des archives, ce soir (après m'être fait rincée, lessivée mais pas essorée par des trombes d'eau), j'ouvre la boîte aux lettres et le colis est là, trempé !! Sueurs froides. L'enveloppe papier est imbibée d'eau ce qui me fait craindre pour les vieux papiers à l'intérieur. Mais non, le vendeur a eu la bonne... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mai 2017

Humour du passé légèrement sexiste

En cherchant des documents avec mon nom de famille, j'ai trouvé un laboratoire pharmaceutique à ce nom. L'orthographe est la même, ce qui n'est pas courant, même si je sais bien qu'avant une certaine époque, cela ne veut rien dire. Cela m'a quand même fait plaisir, de voir mon nom sur des documents anciens, et quels documents !!! des estampes publicitaires illustrées et humoristiques reprenant de vieux proberbe sur la santé. Je ne suis pas certaine que les féministes apprécient !!! J'avoue que cela m'a fait rire. Ses proverbes... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,