09 février 2017

La retraite, c'est quand ?

En farfouillant dans les archives, je suis tombée sur le tableau des vétérinaires du Loir-et-Cher en 1852. Sur les vingt-et-un vétérinaires, dix-sept ont été brevetés à l'école d'Alfort, trois à l'école de Lyon et un reçu par le jury d'inst. (je vous laisse cherche ce que signifie le inst.). Le tableau nous donne, outre les nom et prénoms de chacun, mais également le lieu de résidence et surtout ....... la date de leurs brevets. Le plus jeune breveté l'a été le 3 août 1850. Il s'agit de Louis-Felix Daridan, à la résidence de Mer.... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 février 2017

Le record est de ......

Tous les ans, des vaccinations ont lieu dans les départements. Elles sont faites par les officiers de santé, les médecins et les sages-femmes. Ils étaient payés par le département en fonction du nombre de vaccinations effectuées. En 1842, le record de vaccinations sur l'année est détenue par une sage-femme, madame Halopeau, de Contres, avec 310 actes, soit 9% des vaccinations de l'arrondissement de Blois. Les quarante-sept autres "vaccinateurs" de l'arrondissement sont loin derrière. Elle est talonnée par une autre sage-femme,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2017

Evasion de Mafia

Non, il ne s'agit pas de membres de la Camora italienne prenant la poudre d'escampette mais de Fanchette Mafia, élève de l'hospice de Châteauroux. Elle s'est évadée dudit lieu, le 7 juillet 1853 et depuis, toutes les recherches menées pour la retrouver dans le département de l'Indre, sont restées vaines. Alors son signalement est transmis aux préfets des autres départements avec l'avis de disparition. On ne connaît pas son âge exact, ni sa filiation. Elle aurait entre vingt et vingt-quatre ans. Elle mesure 1.40 m, a les cheveux et... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 janvier 2017

L'attentat patate chaude

Drôle de nom pour un attentat, mais c'est l'impression que j'ai eu en lisant le rapport de gendarmerie, celui d'une patate chaude que l'on s'empresse de refiler au voisin. Lorsqu'arrive à la gare de Vendôme, le 5 avril 1923, à 23 heures 50, l'express 141 Paris-Nantes, sont chef de train informe le chef de gare que le convoyeur des postes a été attaqué par trois hommes masqués, entre Cloyes et Saint-Jean-Froidmentel. Il a fait stopper le train au kilomètre 148, puis remis le train en marche après s'être rendu compte que personne... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 janvier 2017

Remplaçants encombrants

Blois, août 1830, six hommes traînent en ville, constamment ivres ou se vautrant dans la débauche avec des prostituées. Ils troublent l'ordre publique et compromettent la tranquilité des braves citoyens. Mais qui sont-ils ? Il s'agit de Frédéric Chesneau, Constant Mary, Joseph Herth, Jean Louis Lefebvre, Auguste Vilain et Jean Ribeaumont. Ils sont étrangers à la ville, n'exercent aucune profession et n'ont pas de papier................... mais ils sont remplaçants pour le service militaire. En attendant leur départ pour l'armée,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 janvier 2017

Contravention pour excès de chargement

Régulièrement, les services de l'ordre contrôlent, sur les routes, le poids du chargement des camions, des camionnettes, voire même des voitures, au moment des départs en vacances. Vous souvenez-vous de ces véhicules "légers" ayant sur le toit un chargement plus haut que la voiture elle-même ? Et bien, ce n'est pas nouveau !!! Le 25 mars 1884, Felix Bigot, quarante-quatre ans, propriétaire à Noyers, a reçu une contravention pour excédent de chargement. Ce jour-là, le gendarme à cheval Antoine Mausny (aujourd'hui, ce serait le... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 janvier 2017

Ouragan sur Blois

Le 23 décembre 1845, à trois heures et demie du matin, un ouragan s'abat sur la ville de Blois et plus particulièrement sur le grand séminaire. Plusieurs cloisons sont ébranlées et quatre d'entre elles tombent en partie, une poutre s'affaisse en formant une crevasse au troisième étage et dans le mur du côté nord et deux carreaux sont cassés à une fenêtre du côté ouest bien qu'elle soit fermée. Le craquement et le bruit des poutres et des cloisons qui s'effondrent effraye tellement les élèves que l'un d'eux, Papin de la commune de... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 janvier 2017

Accident de pont

Le 19 décembre 1845, à midi, à Blois, deux bateaux chargés de charbon descendent la Loire. Ils appartiennent à Mr Granghon-Hardy, de Brassac, dans le Puy de Dôme. Alors qu'ils sont à l'arrêt dans la ville, les ancres "coulent" sur le sable et le courant projette les bateaux sur une des piles du pont. Les deux bateaux se brisent sur la pile et toute la marchandise coule sans espoir d'être récupérée. Il y en a pour 5 000 francs de l'époque mais la cargaison est assurée. Par contre, il s'en faut de peu pour que les conducteurs des... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 janvier 2017

Chroniqueur d'époque

Les registres paroissiaux ne sont sensés contenir que les actes de baptême, mariage et sépulture, les abjurations, les listes de communiants... que des trucs religieux, sauf que certains curés, pour notre plus grand plaisir, y écrivaient aussi des anecdotes sur leur paroisse ou leur époque. C'est le cas de Naveil, quelqu'un, en fin d'année, utilisait ses registres pour y noter des évènements de toute sorte, comme en 1743, lorsqu'il indique que lorsque l'église a été volé, le curé Regnard n'avait pas bien fermé la porte ou, comme il... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 janvier 2017

Le crime du faubourg Saint Bienheuré

Anne Lecoeur, femme de René Colin, trente-cinq ans, vit à la Haute Chappe, dans le faubourg Saint-Bienheuré de la ville de Vendôme, Loir-et-Cher. Elle garde les vaches lorsqu'elle décède subitement, le 3 février 1742. Au même moment, un jeune garçon de la paroisse, âgé de treize ou quatorze ans, se sent mal, très mal. Il est soigné avec du lait et autre traitement donné en cas d'empoisonnement. Il a une galette sur lui donnée par Anne Lecoeur et dont il a croqué juste un petit bout. Entre son état et la mort subite d'Anne, le doute... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,