05 avril 2017

Les joies cachées du métier : la comptabilité

Que l'on aime ou pas, la comptabilité est un incontournable de la profession. Mais nous avons le choix........... enfin presque, puisque notre comptabilité dépend du régime fiscal choisi. Nous avons trois sortes de comptabilité : uniquement les recettes (pour les auto-entrepreneurs), recettes-dépenses (pour le régime de la déclaration contrôlée), et créances-dettes (pour les sociétés...). Un conseil, évitez créances-dettes, parce qu'à moins d'être de formation comptable, il vous faudra un comptable. Si vous êtes... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 07:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

04 avril 2017

Evolution de la technologie : le matériel

Comme il n'y a pas, dans notre profession, de liste de "rentrée des classes" pour exercer, il m'a bien fallu tester. Lorsque j'ai débuté, j'avais un Mac, déjà obsolète question OS, mais un mac, c'est du bon matos. Et pas de logiciel de généalogie. Aux archives, j'y allais avec un bloc et un stylo bille. A la maison, je recopiais mes notes de la journée sur mon vieux Mac. Word et Excel existaient déjà mais pour les arbres, j'utilisais un logiciel Ragtime, pour dessiner les cases, les remplir, les positionner, les relier. Autant... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 avril 2017

La technologie et nous - les logiciels

Exercer comme généalogiste professionnel nécessite un minimum de matériel. Il n'est pas forcément très onéreux mais il est nécessaire. Chacun travaillant avec le matériel qu'il a toujours connu, avant, et ayant ses habitudes en matière de soft, je ne vais pas vous dire : il faut ; je vais vous dire : j'utilise. Je suis sous Windows 10. Tous les jours, j'utilise un logiciel de généalogie (Heredis pour ne rien vous cacher : prix 50 € à chaque mise à jour, en gros.), un logiciel de traitement photo (ACDSee 20 simple, pas besoin... [Lire la suite]
02 avril 2017

Les dimanches de ma généalogie : Mon maçon creusois

On pourra toujours dire que nous faisons notre généalogie sans recherche particulière, de noble ou de bagnard, avec une totale équité envers nos ancêtres, il faut bien l'avouer, lorsque nous en trouvons un qui sort de la norme, on jubile. Je jubile. Pourquoi ? Parce que les recherches vont être plus intéressantes ? Peut-être, ou peut-être pour une fierté mal placé de vantard de cour de récréation. C'est humain. Tant qu'on ne se focalise pas sur eux en oubliant les autres. La grande majorité de nos ancêtres n'a pas d'Histoire. Ils... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2017

Mieux vaut tard que jamais

Le 28 février 1819, à une heure du matin, un bébé est trouvé dans la crèche de l'hospice. Il est enveloppé de guenilles. C'est une fille, visiblement tout juste née. L'officier de l'état civil auquel l'enfant est présenté la nomme Louise Alexandrine Sandillon. Elle est ensuite confiée à l'hospice pour y être élevée. Le 10 mai 1819, à neuf heures du soir, à Mondoubleau, Madeleine Brindeau, vingt-six ans, orpheline de mère, fileuse, épouse René Vincent Chereau, vingt-sept ans, scieur de long. Il y a vingt-huit kilomètres entre les... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mars 2017

Quand la glace cède

Nous sommes le 16 février 1845, à la Chaussée-Saint-Victor, et il fait froid, très froid. Il fait tellement froid que la Loire est gelée. Une belle couche de glace couvre le fleuve à tel point que, c'est bien trop tentant, des enfants font du patin à glace dessus. Ils se trouvent sur un plaine de glace et s'amusent à la parcourir en tous les sens. La suite, vous la devinez. La glace a commencé à se rompre et deux enfants passent au travers. Ils ont de l'eau jusqu'au cou, et se retiennent à la glace qui les entoure et qui tient... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mars 2017

Le saviez-vous ? Les femmes

Les femmes ont toujours eu un statut à part pour la loi française, la loi des hommes. Et certaines de ces lois défient la logique. Saviez-vous qu'une femme célibataire qui met au monde un enfant, n'est pas sa mère, aux yeux de la loi, même si elle est nommée avec précision dans l'acte de naissance ? Elle ne le devient que si elle le reconnaît. Saviez-vous qu'une femme française qui épouse un étranger, perd sa nationalité française ? Saviez-vous qu'en cas de décès de ce mari étranger, elle doit faire une demande de... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mars 2017

Frais de succession

Les petites Fleury n'ont pas de chance. Marie Rose, Jeanne et Henriette viennent de perdre leur père, Pierre, décédé le 1er janvier 1844. Leur mère est morte six ans plus tôt. La plus âgée n'a que seize ans et la plus jeune, neuf ans. Il leur faut un tuteur et un subrogé-tuteur pour s'occuper d'elles et de la succession. Mais la succession pose problème. Il n'y a pas eu d'inventaire au décès de leur mère, mais elle ne possédait rien en dehors de la communauté. Au décès du père, l'inventaire est rapide : soixante-cinq francs... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mars 2017

Les réformés et la loi du 20 février 1917

En farfouillant dans les archives, je suis tombée sur des listes nominatives communales correspondant à la loi du 20 février 1917 sur les réformés. Il s'agissait de faire passer une visite médicale, par le conseil de révision, à tous les réformés, exemptés divers. La guerre avait fait d'énormes pertes qu'il fallait compenser à tout prix. En étaient dispensés d'office, ceux qui entraient dans certaines catégories. Les réformés n°2 étaient les engagés spéciaux résiliés pour inaptitude physique, les père d'au moins quatre enfants... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mars 2017

Dernier coup d'oeil dans le rétroviseur

Pour commencer la semaine, je jette un dernier coup d'œil dans le rétroviseur. Et je me rappelle les demandes bizarres, ou tout simplement originales. Je n'en ai pas eu tant que cela, mais elles m'ont marquée. Je passe sur le descendant de Jésus, celui dont la mère s'appelait Bourbon et qui voulait que je le rattache aux rois de France, et celui qui, à la recherche de sa mère, avait failli être enlevé par des extraterrestres sur le pont de Blois. Ceux-là, évidemment, n'ont pas été mes clients. Il vaut mieux éviter d’entrer dans... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :