18 août 2017

Les enfants de Marie

Lorsque je commence à travailler sur un document, je ne sais jamais où il va me conduire, vers quels méandres de l'histoire il va me promener. C'est le cas de l'acte de décès de Charles Louis Perrochon, au tribunal de Blois. Le 3 octobre 1916, le ministère de la guerre écrit au maire de Blois. Il a reçu un acte de décès du soldat Charles Louis Perrochon, du 168e régiment d'infanterie, décédé le 3 avril 1915 au Bois le Prêtre. Sur cet acte ne figure pas le dernier domicile connu de Charles Louis. L'enquête du ministère pour le... [Lire la suite]

17 août 2017

Le passage du clos d'Issay

Le 19 juillet 1870, à cinq heures du matin, Prosper Gauthier, journalier à  Mazère, commune de Nouan-le-Fuzelier, travaille dans les champs avec Léon Chenet, domestique de la ferme du Clos d'Issay. Ils sont interrompu par des cris venant du chemin de fer, tout proche. Un mécanicien, qui conduit une machine sans voiture se dirigeant sur Vierzon, appelle à l'aide. Il vient de renverser un homme qui se trouvait sur le passage du Clos d'Inet. Les deux hommes accourent et trouvent Etienne Vrillon, fermier à la ferme du Clos d'Issay,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 août 2017

Accident sur la voie publique

Jean Baptiste Pierrat, gendarme à cheval à la résidence de Romorantin, est de planton, le 18 juillet, à huit heures et demi du matin. Il va et vient sur la place d'arme. Jean Lecoeur, journalier demeurant rue des capucins, à Romorantin, travaille pour la journée pour le sieur Guin, meunier aux quatre roues, à Pruniers. Ce dernier lui a confié un cheval attelé à une voiture. Il marche tranquillement, faisant avancer le cheval au pas. Il vient de la grande rue et se dirige vers la route de Blois. Alors que Jean arrive en face de la... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 août 2017

Ceux du 369e

Le journal de marche et des opérations du 369e régiment d'infanterie est plutôt du genre lapidaire. La note "sans changement" apparaît souvent. Et pourtant !! derrière ces deux mots, se cachent des morts, mais il y en a eu tellement !! Nous sommes le 6 juillet 1916, au Bois le Prêtre, de sinistre mémoire, sur la commune de Montauville, en Meurthe-et-Moselle. Dans la nuit du 5 au 6, une patrouille allemande s'est approchée des lignes françaises. Le vice Feld-Webel qui la commandait, muni de cisailles et d'un browning a sauté dans la... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 août 2017

La mort d'un enfant

La mort d'un enfant est probablement la pire chose qui puisse arriver à des parents. Aujourd'hui, la médecine, les mesures de sécurité diverses et variées, permettent de diminuer au maximum le nombre de décès d'enfant. Mais, malheureusement, le chiffre zéro décès est impossible à atteindre et l'accepter est tout aussi impossible, aujourd'hui. Dans le passé, la mortalité infantile était très élevée et il était rare qu'une fratrie atteigne l'age adulte dans son intégralité. La religion et la fatalité permettaient de l'accepter. C'est... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 août 2017

Mes dimanches généalogiques : Mérimée et mes ancêtres

Je continue les recherches sur les lieux que mes ancêtres ont connu, via le net. Connaissez-vous la base Mérimée ?   http://www.culture.gouv.fr La recherche est, soudain, bien plus facile. Il suffit d'indiquer un lieu et la base m'indique les monuments, maisons, manoirs et autres sites archéologiques ou historiques existant sur la commune. Soit vous avez le descriptif, soit vous avez le descriptif et des photos soit vous avez les deux plus le dossier numérisé en ligne. Grâce au descriptif, j'ai les dates de construction... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 août 2017

Le Kepi de Jean-Marie

C'est la guerre et les régiments se déplacent par le chemin de fer. C'est plus rapide qu'à pied. Le 27 septembre 1870, un train spécial emmène le 71e régiment de ligne du Mans à Lyon. Ce train arrive à la gare de Selles-sur-Cher à sept heures du matin. Mais à bord, il manque un soldat. Jean Marie Moubecq, engagé volontaire au 71e de ligne, 1ere compagnie, matricule au régiment 6886, a sauté du train trois cent mètres avant l'arrivée. Résultat, une épaule droite luxée et quelques jours d'hospitalisation. Mais pourquoi Jean Marie... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 août 2017

Frédéric, Aglaée et Silvine ou les tourments amoureux de nos ancêtres

Nos ancêtres, sur nos arbres, ont des vies "normales". Ils naissent, se marient, font des enfants et meurent. C'était comme cela dans le bon vieux temps. Aujourd'hui, nous naissons toujours en premier et nous mourrons toujours en dernier. Pas de changement par rapport à nos ancêtres. Mais entre les deux, nous avons des vies chaotiques, parfois. Nous nous mettons en ménage, et cela ne fonctionne pas. Nous avons des enfants puis nous nous marions, ou pas. Nous connaissons des déceptions, des chagrins d'amour. Nous divorçons,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 août 2017

A coups de bouteilles

La soirée a été agitée au cabaret de Saint-Sulpice, Loir-et-Cher, le 4 juillet 1875. Celui-ci est tenu par Philippe Morand, quarante ans. Ce soir-là, à huit heures trois quart du soir, Michel Bouzy, vingt-neuf ans, conseiller municipal de la commune, et Pierre Bordeaux, cinquante-cinq ans, garde-forestier au même lieu, ont eu une altercation. Pierre Bordeaux a reçu deux coups de bouteille assenés par Michel Bouzy, qui ont provoqué une perte de sang. Appelés sur les  lieux le lendemain matin, à sept heures, par le maire de la... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 août 2017

Pour huit ans, avec ou sans exposition

  La cour d'assise du Loir-et-Cher de février 1847 eut à juger trois affaires toutes différentes. Mais le verdict fut le même dans les trois cas : huit ans de travaux forcés. Le journalier Alix, de Sasnières, pour un vol de moutons, est condamné à huit ans de travaux forcés et à l'exposition. Il faut dire qu'il est récidiviste et la justice n'aime pas les récidivistes. Ils sont dangereux. Il a déjà été condamné en 1820, par la cours d'assise, à six ans de réclusion. Malgré ses dénégations, les faits sont accablants. La fille... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,