06 octobre 2016

J'aimerais bien qu'on m'explique !!!

Aujourd'hui, c'est un billet d'humeur............. mauvaise humeur bien sur !!! Je suis généalogiste professionnelle............. au cas où vous l'auriez oublié. Avez-vous remarqué ? Il y a une forme de sans-gêne qui existe chez beaucoup de généalogistes. Une curiosité qui est bien charmante chez beaucoup mais qui devient quasi inquisitrice chez certains. Je me rappelle mes débuts. Il n'y avait pas d'ordinateur portable. J'écrivais sur des blocs mes dépouillements, mes synthèses et mes recherches. Et je retournais mon bloc à... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

04 octobre 2016

Les joies du cadastres

J'en entends déjà qui grincent des dents.............. la semaine foncière et le cadastre, la semaine la plus détestée de mes élèves. Moi, j'aime bien le cadastre, c'est mathématique .................... vous entrez un hectare, il doit en ressortir un hectare mais pas forcément sous la même forme. C'est logique ................ les propriétaires s'enchaînent les uns derrières les autres de folio en folio. C'est ludique................ on morcelle la terre en puzzle que l'on reconstitue pour retracer la carte de la commune C'est... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2016

Les Bosco de Toscane

Le 9 mars 1847, deux frères sont arrêtés pour vagabondage dans le Vendômois : Ferdinand, dix-sept ans et Jacques, vingt-et-un ans, Bosco fils de François Bosco et Catherine Malherbe. Ils viennent de Toscane (Italie) pour vendre des figures !!!! Ils passent en jugement le 16 mars et sont remis en liberté le jour-même. Il ne faisait pas bon se promener de ville en ville à l'époque. Ils sont qualifiés de SDF (sans domicile fixe). Visiblement, leurs explications ont convaincu le juge de leur bonne foi. Mais ils ont quand même fait... [Lire la suite]
02 octobre 2016

Géographie variable

C'est officiel, Veuves et Onzain, communes du Loir-et-Cher viennent de disparaître pour devenir Veuzain-sur-Loire. Et ce n'est pas un phénomène rare, il a tendance à se multiplier ici et ailleurs. Les petites communes, pour subsister financièrement, doivent fusionner. La faute aux subventions, crédits de l'état qui disparaissent et responsabilités financières qui augmentent. Je reconnais qu'au premier abord, cela m'a déplu profondément !!! l'identité de ses communes va se diluer à cause de charges administratives et financières... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 09:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 septembre 2016

Souvenirs souvenirs...............Comment suis-je devenue généalogiste professionnelle

Toute mon enfance a été bercée par les histoires que ma mère me racontait sur la famille. Elle connaissait tout, le croustillant et le drôle, le triste aussi, sur sa famille et même sur celle de mon père. J'adorais ses histoires et je ne m'en lassais pas sauf que ma voie était toute tracée, j'étais une matheuse !!! Un signe avant-coureur quand même : j'aimais beaucoup la culture gréco-romaine et surtout la mythologie. Je m'amusais, en lisant ces légendes à les analyser pour reconstituer les arbres généalogiques des dieux grecs et... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2016

Transaction sur grossesse

Madeleine Gendret est domestique chez Toussaint Yvonneau, laboureur-fermier du Buisson, dans la paroisse Saint-Jean-d'Oucques (Loir-et-Cher) avant la Saint-Jean-Baptiste 1785. A la même époque, Pierre Berry est également domestique chez Toussaint Yvonneau, et Madeleine lui plait bien. Elle lui plaît même beaucoup, au point de tout lui promettre pour obtenir ce qu'il veut, ses faveurs. Il lui promet donc le mariage puis disparaît sans donner suite à ses promesses, pour aller travailler comme domestique chez le sieur Beller, dans la... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 septembre 2016

Haleine fétide et testicules manquants

Le service militaire était probablement le pire cauchemar des parents. Il faut les comprendre. Au XIXe siècle, entre 1818 et 1872, leurs fils déclarés bon pour le service partaient pour sept à huit ans. A compter de 1872, le service redescend à cinq ans, puis trois en 1889 jusqu'en 1905 où la durée est ramenée à deux ans (pour fluctuer encore, surtout en période de conflit). Pour revenir au XIXe siècle, le départ pour au moins cinq ans, d'un fils en pleine forme, c'est non seulement la perte d'une paire de bras pour aider aux... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2016

Les journées du patrimoine : et si vous faisiez votre inventaire

En ces journées du patrimoine où tout le monde se presse pour voir ce qui ne peut jamais être vu, avez-vous pensé à votre patrimoine ? Et si vous en faisiez l'inventaire ? Je n'ai pas de patrimoine, me direz-vous. Pas de maison de famille héritée de génération en génération, pas de bijoux extraordinaire en or et rubis provenant du moyen-orient d'un ancêtre voyageur, pas de corne de rhinocéros sculpté datant du XIXe siècle, pas de........ Moi non plus. Mon patrimoine est plus modeste mais oh combien porteur d'émotions et de... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 10:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
17 septembre 2016

Un solognot dans l'enfer Mexicain

Pascal Adrien Pechard est né le 17 mai 1838 à Huisseau sur Cosson en Loir et Cher, fils de Silvain Pechard et Catherine Elisabeth Guillon. Il est domestique à Pontlevoy lors du tirage au sort de sa classe et il va être bon pour le service et partir pour sept ans.   Il mesure 1.72 m (grand pour l'époque), a les cheveux et les sourcils châtains, les yeux bruns, le front découvert, le nez court, la bouche grande, le menton rond et le visage ovale. C'est le signalement qui figure sur sa fiche de recherche comme déserteur. Mais... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 septembre 2016

Les archives perdues d'Areines

Le vendômois a durement souffert durant la guerre de 1870. Les combats et l'occupation prussienne ont fait de nombreux dégâts dans les maisons, les cultures et ..............................les archives. La petite commune d'Areines, près de Vendôme en Loir et Cher, en a été la victime désabusée. Si les contributions réclamées par les allemands au maire ne s'élèvent qu'à dix francs, les contributions imposées au maire pour chandelles et huile à brûler à sept francs et qu'aucun impôt n'a été perçu par eux, les réquisitions de toute... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,