13 septembre 2016

Du rififi à Gombergean

Rien ne va plus à Gombergean en ce 30 avril 1780. Pierre Fariau, laboureur fermier et procureur fabricien de la paroisse a convoqué une assemblée d'habitants à la fin de la grande messe. Le notaire, René Côme Marin Desbrosses est là. Rassemblés au son de la cloche, devant la principale porte d'entrée et de sortie de l'église, se trouvent les fermiers et exploitants de la paroisse et la quasi totalité des habitants. C'est que l'heure est grave et la survie des plus pauvres d'entre eux est mise en péril. Un arrêt du parlement de... [Lire la suite]

12 septembre 2016

De 1916 à 1918, Jean Sivard

Alors que je triais un lot de cartes postales typées 14-18, deux cartes m'ont interpellées. La première représente une grosse pièce d'artillerie prise aux allemands à Tahure. Elle date du 29 décembre 1916. La seconde représente le monument aux morts de Sainte Menehould à la mémoire des glorieux héros. Elle date du 20 mars 1918. La première contient l'adresse du soldat qui l'écrit : Jean SIVARD, 225e infanterie, secteur postal 105. La seconde est simplement signée Jean. Mais des Jean qui ont fait 14-18, il y en a beaucoup. Sauf... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 septembre 2016

Réalités imaginaires

Nos recherches nos amènent à faire des découvertes, grandes et petites, dans les documents d’archives, mais il nous manque une dimension humaine à ces écrits « historiques ». Cette dimension humaine, nous la trouvons dans les « mémoires » et « souvenirs » écrits par nos anciens. Les monographies de villages, les souvenirs d’anciens soldats, les écrits des curés et des instituteurs, nous offrent une vision supplémentaire de la vie de nos ancêtres. Seulement voilà, comment être certains que ces... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 septembre 2016

Une tranche de vie de Joséphine Latouche

Savez-vous ce qu'est une tranche de vie ? C'est un épisode, un évènement, dans la vie de quelqu'un que l'on ne peut pas trouver en faisant simplement sa généalogie. Cette tranche de vie peut être plus ou moins copieuse en fonction des documents qui vont alimenter sa reconstitution. Que nous dit la "simple généalogie" ? Joséphine Pélagie Latouche est la fille de François Gervais Latouche et Joséphine Noulin. Elle est née le 30 mars 1838 à Perigny et a épousé Constant Marie Rougeaux le 20 novembre 1859 à Perigny, à l'âge de... [Lire la suite]
02 septembre 2016

Le coffre rêvé aux secrets

Quel généalogiste n'a pas rêvé trouver dans le fond du grenier de ses grands-parents un coffre aux secrets. Un coffre grand comme un coffre de marin, usé par le temps et les voyages, mais gardant solidement les trésors cachés de la famille. Il soufflerait délicatement sur la poussière accumulée depuis plusieurs générations, tout le monde ayant oublié son existence. A l'intérieur, de mystérieuses petites boîtes fermées. Boîtes en fer, souvenirs de goûters d'antan, orné d'un fantôme de publicité, chocolat meunier, biscuits... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 septembre 2016

Drôle de Bataille à Couddes

Nous sommes en 1907. La commune de Couddes a des problèmes. En fait, c'est plutôt le maire qui a des problèmes, et pas avec n'importe qui, avec l'instituteur de la commune, Adolphe Bataille. Tout est bon pour lui chercher querelle. Ce jour-là, le maire de la commune croit avoir trouvé comment se débarrasser de lui et il porte de graves accusations contre l'instituteur au point que l'inspecteur primaire doit se rendre de toute urgence à Couddes pour y mener son enquête et y interroger soixante-dix témoins. Un crime très grave, mais... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 août 2016

Généalogiste professionnel - le cahier des charges

Qu'est-ce que le cahier des charges ? Une définition glanée sur le web donne "Le cahier des charges est un document qui doit être respecté lors de la réalisation d'un projet.Cette expression est ancienne ; elle était par exemple utilisée sous l'ancien régime pour préciser la manière dont le bois devait être coupé et sorti de la forêt. .." Et en généalogie professionnelle ? Chaque recherche, chaque produit, chaque projet (donnez-lui le nom que vous voulez) que vous proposez au client doit répondre à un cahier des charges précis. ... [Lire la suite]
28 août 2016

Itinéraire d’une carte postale – la carte « tout va bien »

Lucien s’installe comme il peut au fond de la tranchée. Il s’appuie sur une caisse en bois pour écrire à sa mère. Il lui a promis, il lui écrira toutes les semaines alors Lucien prend dans son sac une carte postale qu’il a acheté dans une gare, à un arrêt du train le menant vers le front. Elle n’est pas très jolie cette carte, tout le bataillon a dévalisé le vendeur et il ne restait que celle-là ; et le séjour dans son sac n’a rien arrangé. Une vue des terres de Champagne, bien loin des beaux vallons de sa terre de Normandie.... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 15:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
26 août 2016

Généalogiste professionnel, parlons-nous de la même chose ?

Lorsque l'on se promène sur le web des généalogistes professionnels, on voit des "appellations" de produits divers et variés. En fait, non, on ne voit pas beaucoup de variété. La plupart des sites propose des ascendances par quartier, des histoires de vie, des biographies, des origines de maison..... avec des prix très divers. La question que je me pose est la suivante : ceux qui proposent une ascendance cinq générations par quartier sur leur site parlent-ils tous de la même chose ? Et il en va de même pour les autres "produits".... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 août 2016

Papa et Le Havre Athlétic Club

Il y a treize ans jour pour jour s'éteignait l'homme le plus fort, le plus beau et le plus intelligent du monde, un géant que je croyais indestructible .......... mon Papa. Alors, évidemment, aujourd'hui, je pense à lui....... mais pas comme à un vieil homme terrassé par la maladie...... non, je vais penser à lui comme au petit garçon qu'il a été, puis au jeune homme et ces souvenirs s'entre-mêlent forcément avec le sport, du temps où on ne l'appelait pas Jacques, mais Jacky, Jacky Lescène. Les photos jaunies de son enfance et des... [Lire la suite]