14 février 2017

Valentin Vallantin

Nous sommes le 14 février, le jour de la Saint-Valentin et trouver un Valentin Vallantin ce jour-là, c'est un signe non ? Bon, je triche un peu, car en réalité, il s'appelle Georges Valentin Vallantin. Il est né le 20 décembre 1846 à Joigny, dans l'Yonne. Pourquoi je suis tombée sur lui ? Tout simplement parce que mon Valentin est sergent au 17e régiment de chasseurs à pied. Le 19 janvier 1871, il participe, avec son régiment, à la bataille de Saint-Quentin, dernier rempart avant que Paris ne tombe. Ce jour-là, l'armée française... [Lire la suite]

13 février 2017

C'est long, sept ans

Eugène Louis Housset a vingt-et-un ans, lorsqu'il s'engage volontairement, pour le service militaire. Que fuyait-il ? Quelles aventures croyait-il vivre ? en s'engageant pour sept longues années. Le fait est que, le 5 mai 1862, il part pour le 30e régiment d'infanterie de ligne. Au bout d'un an, il en a déjà assez. Il manque à l'appel le 18 février 1863.Il était entré à l'hôpital du Gros Caillou le 15 juillet 1862, évacué le 22 vers celui de Vincennes. Le 19 août, il avait eu droit à six mois de congé chez lui, à Morée. Entré à... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 février 2017

Quatrième dimanche : les trois Jean Baptiste

C'est reparti pour un petit tour dans mon arbre et j'y croise Jean Baptiste. Enfin, j'y croise trois Jean Baptiste, frères. Il y a Jean Baptiste Augustin Caillot, Jean Baptiste Vincent Caillot et Jean Baptiste Aimable Caillot. Moi, je descend de Jean Baptiste Caillot. Une chance que les trois se soient mariés. La femme du mien, mon ancêtre également, s'appelle Catherine Cécile Dufresne. Le 24 février 1778, à Vattetot-sous-Beaumont, Jean Baptiste Augustin Caillot a épousé Catherine Cécile Dufresne. Donc, le mien, c'est Jean... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 février 2017

Effet dominos

Tout le monde connaît l'effet dominos : vous en poussez un qui pousse son voisin qui pousse son voisin..... jusqu'à ce que tout soit par terre. C'est le cas de certaines erreurs : une erreur en entraîne une autre qui en entraîne une autre..... A Saint-Gourgon, dans le Loir-et-Cher, une petite fille est née. Julie Louise Buisson voit le jour le samedi 1er juillet 1843 et son père déclare sa naissance le jour-même, à la mairie. Tout est conforme dans l'acte. Le père est François Buisson, la mère est Louise Thérèse Collas. Où est... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 février 2017

Voyage organisé tous frais réglés par l'état ......... et pourtant

Vous connaissez le principe du tirage au sort militaire ? Tous les jeunes de la classe, réunis au chef-lieu de canton, tirent un numéro au sort, l'un après l'autre. Plus votre numéro est bas et votre santé haute, plus vous avez des chances de connaître du pays, faire des voyages au frais de l'état, voyage en groupe, entre hommes du même âge. Un voyage organisé comme on n'en fait plus avec activités sportives multiples. Vous partez après les moissons et les vendanges, pour sept ans. Bizarre mais la grande majorité des garçons de... [Lire la suite]
09 février 2017

La retraite, c'est quand ?

En farfouillant dans les archives, je suis tombée sur le tableau des vétérinaires du Loir-et-Cher en 1852. Sur les vingt-et-un vétérinaires, dix-sept ont été brevetés à l'école d'Alfort, trois à l'école de Lyon et un reçu par le jury d'inst. (je vous laisse cherche ce que signifie le inst.). Le tableau nous donne, outre les nom et prénoms de chacun, mais également le lieu de résidence et surtout ....... la date de leurs brevets. Le plus jeune breveté l'a été le 3 août 1850. Il s'agit de Louis-Felix Daridan, à la résidence de Mer.... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 février 2017

Sauvons nos ouvertures d'archives

Petit retour sur l'histoire de l'ouverture des archives départementales. Lorsque j'ai débuté dans la recherche généalogique, les archives, quasiment toutes, fermaient entre 12h et 14h. Deux heures à tuer avant de pouvoir reprendre le boulot. Et même, dans certains dépôts, on devait enlever nos affaires des tables et rendre tous les documents. Donc, nous n'étions pas assurés d'avoir une place à 14h. Souvent, à l'ouverture, il y avait foule. Les premiers arrivés n'étaient pas toujours les premiers servis. Je me rappelle de certains... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2017

Le record est de ......

Tous les ans, des vaccinations ont lieu dans les départements. Elles sont faites par les officiers de santé, les médecins et les sages-femmes. Ils étaient payés par le département en fonction du nombre de vaccinations effectuées. En 1842, le record de vaccinations sur l'année est détenue par une sage-femme, madame Halopeau, de Contres, avec 310 actes, soit 9% des vaccinations de l'arrondissement de Blois. Les quarante-sept autres "vaccinateurs" de l'arrondissement sont loin derrière. Elle est talonnée par une autre sage-femme,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 février 2017

Falvie, Fanchette, Auguste et les autres

Depuis plusieurs mois, je vous raconte les histoires arrivées à des habitants de mon département. Certaines sont tristes (en grande majorité malheureusement), d'autres plus gaies, se terminent bien, comme celle de la petite Flavie. Mais d'où viennent ces histoires ? Quelles sont les sources ? Est-ce que je pourrais avoir des renseignements sur mes ancêtres dans ces sources ? Voilà des questions qui agitent les neurones de certains de mes lecteurs. Mais à part dans les commentaires, aucun n'a osé m'envoyer un message pour y poser... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 février 2017

Troisième dimanche : lequel est le mien ?

Alors que je me promène dans les branches de mon arbre, je tombe sur un couple (celui de mes sosa 1086 et 1087) qui n'a pas de mariage. Il s'agit de celui de Nicolas Leprevost et Marie Olivier. La recherche sur les bases en ligne et vérifiée dans les archives en ligne me donne deux mariages : un le 7 juillet 1655 à Buglise et l'autre le 22 septembre 1655 à Raimbertot (deux paroisses aujourd'hui réunies dans la commune de Cauville-sur-mer). Il ne s'agit pas d'une publication de mariage et du mariage car les deux disent bien : l'un... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,