04 août 2016

Généalogiste professionnel, quelle formation ? les abréviations

Et c'est reparti pour un petit contrôle des connaissances. Le monde moderne nous est familier par les abréviations qui ponctuent nos vies, télévisuelles ou administratives. Nous surfons avec dextérité sur tout ce qui est FBI, CIA, DGSE, BRI, GIGN, RAID, actualité oblige, mais également sur RSI, CSG, CRDS, RSA, avec avoir enterré RMI, RG et même notre vie quotidienne s'y met avec PMU, SNCF, RATP... bon je m'arrête, la liste est trop longue. Et en généalogie ? Êtes-vous au point ? Si je vous donne des abréviations, saurez-vous non... [Lire la suite]

02 août 2016

Généalogiste professionnel, le saviez-vous ?

On parle souvent de la "rivalité" entre les généalogistes professionnels et les cercles généalogiques, les uns accusés de vendre ce que d'autres donnent gratuitement. J'ai déjà entendu cela sur un salon "comment pouvez-vous vendre à quelqu'un sa généalogie ?" Mais le saviez-vous ? Les généalogistes professionnels ne vendent pas la généalogie, ils ne vendent pas les actes d'état civil ou de registres paroissiaux ou d'autres types. Non, ils vendent le temps qu'ils ont mis à les trouver. Comment pourraient-ils d'ailleurs vendre des... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 juillet 2016

L'indexation collaborative

Sujet chaud du moment, l'indexation collaborative. Je n'épiloguerai pas sur les "pour" et les "contre" mais sur la méthode. A quoi doit servir l'indexation ? A retrouver rapidement et facilement le renseignement recherché. Enfin, c'est ce que j'imagine et ce qui semble logique. Ainsi, sur un site d'archives, si je veux le feuillet matricule d'Auguste Tubercule, je n'ai plus qu'à taper son nom et hop......... le feuillet s'affiche. Magique non ? Surtout pour ceux qui avant feuilletaient les registres page après page (quand il n'y... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 11:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
28 juillet 2016

Généalogiste professionnel, quelle formation ? une constante mutation

Je fais suite à un article paru dans la RFG sur l'indexation collaborative et l'inquiétude légitime des associations vis à vis de ce travail. Attention, cela ne veut pas dire que je suis contre l'indexation collaborative (j'en fais !!), juste que je comprends ces associations : pourquoi adhérer chez eux puisque tout est prémaché et gratuit en ligne? d'où une perte d'adhérents et donc une inquiétude sur la pérennité de leur activité. C'est bizarre non ? C'est la même chose qui est arrivé aux généalogistes professionnels et cela... [Lire la suite]
23 juillet 2016

Généalogiste professionnel, quelle formation ? le produit

Si je vous parle cahier des charges, rentabilité, produit, coût de revient ............. de quoi croyez-vous que je parle ? Mais de généalogie bien sur !!! Lorsque vous signez un devis pour refaire votre cuisine, vous savez exactement ce que vous allez avoir et pour quel prix. Il ne viendrait à l'idée de personne de signer un devis pour des travaux à la discrétion de l'artisan pour le choix des matériaux, de la couleur, de l'agencement ..................... et du prix. Alors si cela vous semble si évident pour ce cas, pourquoi... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juillet 2016

Généalogiste professionnel, quelle formation ? les projets

Toute l'année, au hasard des recherches, des idées viennent sur des choses à faire : de nouveaux produits à proposer, de nouvelles recherches à approfondir, un besoin de se former sur un sujet mal maîtrisé.... mais le travail fait que l'on n'a pas le temps de se poser et ces idées sont stockées dans un coin du cerveau. Et voilà l'été............ tout est plus calme, même nous. Le soleil est là (normalement) et ce bouillon de culture qui mijotait dans la tête va pouvoir s'exprimer. L'été, c'est le temps pour ça : ranger et trier... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 12:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

18 juillet 2016

Généalogiste professionnel, quelle formation ? Internet

Pas besoin d'être un généalogiste professionnel pour comprendre l'importance d'internet dans le monde de la généalogie. Entre les bases de données en ligne, les archives en ligne et les généalogies en ligne, internet est un formidable outil que j'aurais aimé avoir à mes débuts. Mais comme dit dans un autre message, un outil imparfait qui demande vérifications systématiques avant de rédiger un dossier. Mais connaissez-vous bien les ressources en ligne ? Savez-vous vous servir correctement des moteurs de recherche ? Faites faire... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 juillet 2016

Généalogiste professionnel, quelle formation ? la loi

Vous voulez être ou vous êtes déjà généalogiste professionnel mais respectez-vous la loi ? Je suis toujours effarée lorsque je me promène sur le net généalogique et que j'y vois toutes ses infractions à la loi. Volontaires ? ou non ? Lorsque je pointe du doigt ces infractions au hasard des conversations et des échanges, on me rembarre systématiquement avec cette phrase magique "tout le monde le fait" !!! lapidaire non ? Seulement voilà, lorsque vous devenez professionnel, vous ne pouvez plus user de cette phrase car c'est votre... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 juillet 2016

Dès son bas âge

La plupart du temps, lorsque l'on tombe sur un idiot (dans les actes bien sûr !!), le mot est lapidaire : idiot, imbécile, crétin et c'est tout. Parfois, c'est un peu plus détaillé, comme pour le décès de Julien Tiger de la paroisse Saint Lubin de Landes. Il décède le 5 février 1848 à l'âge de vingt-trois ans, et il est bien indiqué qu'il était faible et imbécile d'esprit dès son bas âge.
Posté par plumesquale à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 juillet 2016

Un acte de courage

Louis Denis Porcheron est gendarme à la brigade à pied de Blois. Le 15 juin 1845, quatre heures du soir, Louis Denis, en service et en uniforme, se trouve à Blois, sur la route royale de Paris à Bordeaux, en face de l’hôtel dieu avec son collègue, Ernest Garreau. A ce moment-là, ils entendent crier « à l’eau, à l’eau, un enfant à l’eau ». Ils se précipitent du côté du ponton des bateaux à vapeurs d’où viennent les cris. La Loire est en crue, le courant rapide. Louis Denis aperçoit un enfant en train de couler entre le... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,