25 mai 2017

Trésor de guerre périmé

Depuis une semaine, c'est la transhumance pré-estivale du matériel et des archives. CLG déménage (sur place) et échange une salle de cours et un bureau contre une salle de cours, un bureau et une salle d'archives. A première vue, cela semble simple. Cela ne l'est pas. La configuration des pièces n'est pas la même. Je passe d'un cube quasi parfait avec étagères du sol au plafond pour la salle de cours à une parallélépipède long et peu large, bas de plafond et un seul mur d'étagères. Il faut donc trier, classer, choisir ce qui va... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 mai 2017

Photo explosive

Le 1er décembre 1913, au 84 de la rue du Commerce, à Blois, se trouve un photographe, M. Lecomte. A cinq heures du soir, ce jour-là, toutes les vitres et tous les appareils de l'atelier volent en éclat. Une violente explosion vient de se produire, à cause de la poudre de magnésium. Il s'agit en fait d'un mélange explosif fait de magnésium, de chlorate de potassium chlorate et d'antimoine inventé par deux chimistes allemands, permettant de raccourcir la durée d'exposition. Ils l'ont appelée la poudre à éclair. Même si son usage... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mai 2017

Casier judiciaire à rallonge

Claude Omer Morel, typographe, est né à Paris, dans le 7e arrondissement, vers 1803. En 1870, il est en résidence à Blois. Et entre les deux ? Entre les deux, Claude Omer va faire le tour de France ; non pas le tour des compagnons du devoir, plutôt le tour des prisons. Cela commence le 25 avril 1846, avec dix jours de prison pour vol à Châlon-sur-Marne, suivis de huit jours de prison à Besançon pour vagabondage trois jours de prison à Lure pour vagabondage quinze jours de prison à Soissons pour vagabondage trois mois de... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 08:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mai 2017

Les dangers de la chasse aux punaises

On ne le dira jamais assez, la chasse peut être dangereuse pour le chasseur, et ce n'est pas Charles Bonneau qui me contredira. Il est onze heures et demie du matin, le 13 septembre 1913, au numéro 2 de la rue Augustin Thierry, à Blois, lorsqu'une explosion au gaz provoque un incendie dans l'appartement. Visiblement agacé, ou envahi, par les punaises, Charles Bonneau a décidé ce jour-là, de prendre les choses en main et de partir en chasse. Il a mis de l'essence sur les plinthes et sur le papier. C'est le remède miracle contre ces... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mai 2017

Les dimanches de ma généalogie - les frustrations du net

Aujourd'hui, je m'attaque aux Côtes d'Armor et aux tables alphabétiques de partages et de successions mis en ligne. Je choisis Robert Moy, je vise Chatelaudren et hop, un tour dans le 2 C. Le registre va de 1710 à 1751, et j'y trouve Robert et sa succession, le nom du notaire, la date de l'acte. Je remplis l'évènement, je copie l'image, je complète la fiche et je cherche un autre ancêtre dans le même registre. Enfin, j'essaye de chercher car le site se met en rideau, message d'erreur sur message d'erreur. Impossible de me... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mai 2017

Les petits grains de sable du généalogiste ou les zut de la recherche

Tout le monde sait ce qu'est un grain de sable. C'est le petit truc désagréable qui coince les rouages les mieux organisés. C'est le truc qui irrite la plante du pied lorsqu'il se glisse dans la chaussure et peut vous gâcher la promenade. Quel rapport avec le généalogiste ? Son chemin est parsemé de ces petits grains de sable. Mais ces derniers ont en partie changé. Par contre, ils n'ont pas vraiment changé de catégories. Dans la catégorie grain de sable photographique : On avait : "zut, je n'ai plus de pellicule". Aujourd'hui... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

19 mai 2017

La piste Palinges

Le 10 mai, j'ai acheté sur Ebay, un lot de vieux papiers. C'est le cadeau d'anniversaire que je me suis fait. Une vraie surprise, je ne sais pas ce qu'il y a dedans, juste que les photos avaient l'air intéressantes. De retour des archives, ce soir (après m'être fait rincée, lessivée mais pas essorée par des trombes d'eau), j'ouvre la boîte aux lettres et le colis est là, trempé !! Sueurs froides. L'enveloppe papier est imbibée d'eau ce qui me fait craindre pour les vieux papiers à l'intérieur. Mais non, le vendeur a eu la bonne... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mai 2017

Humour du passé légèrement sexiste

En cherchant des documents avec mon nom de famille, j'ai trouvé un laboratoire pharmaceutique à ce nom. L'orthographe est la même, ce qui n'est pas courant, même si je sais bien qu'avant une certaine époque, cela ne veut rien dire. Cela m'a quand même fait plaisir, de voir mon nom sur des documents anciens, et quels documents !!! des estampes publicitaires illustrées et humoristiques reprenant de vieux proberbe sur la santé. Je ne suis pas certaine que les féministes apprécient !!! J'avoue que cela m'a fait rire. Ses proverbes... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 mai 2017

Le drame de Sargé

  Je ne le répéterai jamais assez, mais la neutralité de l'état civil cache des drames que l'on ne peut que soupçonner, à sa lecture. Il faut être attentif aux détails, guetter la moindre anomalie, même minime, la moindre coïncidence. C'est le cas de Sargé-sur-Braye. Les actes de décès de la commune indiquent que Jean Désiré Chauvin, trente-six ans, Louis Baptiste Hallery, cinquante-et-un ans, Louis Honoré Prégent, quarante-trois ans, François Etienne Mauclair, vingt-quatre ans et Simon René Rollon, trente-quatre ans, sont... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mai 2017

La catastrophe du 70

Le 20 septembre 1870, vers minuit et quart, le train numéro 70 de la ligne de Vendôme est arrêté au disque de bifurcation des lignes de Nantes et du Mans, en face du Plessis-les-Tours, au niveau de la commune de La Riche, près de Tours. Il attend que la voie soit libre pour entrer en gare. Il est à l'arrêt depuis un certains temps déjà lorsque les passagers et les employés du chemin de fer aperçoivent tout à coup, dans la courbe du chemin, un train qui arrive dans leur direction. C'est un convoi spécial de troupes, venant du Mans,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,