28 février 2018

Le Challenge Upro-G de février : la mort en Berry

Pas facile le challenge du mois de février, ou au contraire trop facile !! j'ai attendu le dernier moment mais, quand il faut y aller... Le sujet "contes et légendes régionales" ne m'inspire pas vraiment, alors je le détourne vers les traditions et superstitions. Ce n'est pas un bien grand détournement car, bien souvent, les contes et légendes partent d'une tradition ou d'une superstition qui enfle avec le temps. Ou, à l'inverse, certaines légendes donnent lieu à des superstitions. J'ai fait un petit tour dans ma bibliothèque, à... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 février 2018

Quand G devient ..............Georges, cela ne fait pas avancer l'affaire.

La nuit porte conseil, parait-il. Si G. n'est pas le fils d'un frère d'Albertine, il peut être le fils naturel d'une de ses soeurs. Je reprends le dossier G. Albertine a quatre soeurs : Gabrielle, l'aînée, sans aucune mention marginale, Lucie, mariée en 1890 à Longchamps, Mathilde Nathalie, décédée à l'âge de huit ans, et Justine Camille, mariée à Paris 14e en 1905. J'élimine d'emblée Mathilde Nathalie morte trop jeune. Le mariage de Justine Camille, à l'âge de trente-trois ans, me donne l'adresse de Gabrielle, son témoin. Elle est... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2018

A la recherche de G en passant par le Gros Bernard

J'ai reçu un nouveau lot de cartes postales anciennes, et au détour (ou plutôt en retournant) l'une d'elle, je trouve la lettre d'un poilu. Au dos d'une vue du Pelouzel de Pont-de-l'Arche, dans l'Eure, avec un joli papillon dessiné sur la pelouse, G. Cellier, du 1er génie, compagnie 4/26, écrit depuis le camp de Satory, à Versailles, à sa tante, mademoiselle Albertine Cellier, 77 rue de Prony, à Paris. Nous sommes en 1916 et G. écrit : "Chère tante, je suis retourné en permission pour quelques jours auprès de ma femme, j'espère que... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 février 2018

Les Valentin de mon arbre

Les valentins de mon arbre Aujourd’hui, c’est la Saint-Valentin, la fête des amoureux dans la très grande majorité des pays du monde. Mais Valentin, puisqu’il y a « saint » devant, est avant tout une victime de persécutions religieuses dont la vie avant et après la mort lui a valu la « sainteté » et l’apparition sur le calendrier des jours de l’année, puis le calendrier des postes. Il est, aujourd’hui, le saint préféré des fleuristes, parfumeurs et chocolatiers. Le Valentin de ma vie n’aura pas droit à des... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 février 2018

L'espoir d'un colis

L'espoir, l'attente, parfois déçue, d'un colis envoyé par les proches, est une chose peut-être difficile à comprendre aujourd'hui. Avec internet, tout va vite, très vite. Vous voulez faire un cadeau à un proche, vous n'avez même plus besoin de faire le colis. En quelques clic, le site commerçant expédie où vous voulez ce que vous voulez et à qui vous voulez. Vous pouvez même y joindre un petit mot "électronique bien sûr" et faire faire un paquet cadeau. Mais avant ? Je me souviens lorsque mon frère Denis faisait ses études à... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 février 2018

Le mystère Lamy

Aujourd'hui, je poste sur twitter : "#1J1Collatéral le lundi 9 février 1728, inhumation de Pierre Lami, décédé deux jours plus tôt, à Bouquelon, Eure, fils de mes sosas 858 et 859." Je n'ai pas sa naissance, comme j'ai cinq minutes devant moi, je vais la chercher et je vais en même temps, vérifier ses frères et soeurs. Point de départ, les parents, Pierre Lamy et Julienne Martin, mariés le  3 février 1717 à Bouquelon et leurs enfants : Pierre, né vers 1717 et décédé le 5 septembre 1721, Marie Magdeleine, née le 20 avril... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 février 2018

De puiné en puiné

1J1Collateral m'a branché sur Pierre Jean Baptiste Hardy, fils de mes sosas 102 et 103. Nous sommes dimanche, je décide de vérifier ma branche Hardy et me voilà partie à la recherche des actes manquants, surtout des collatéraux. J'arrive au couple François Hardy et Marguerite Rousselin, mes sosas 408 et 409 à Emalleville, en Seine-Maritime. La paroisse a été rattachée à celle de Saint-Sauveur-la-Campagne pour devenir Saint-Sauveur-d'Emalleville. Il me manque tous les actes donc, je vais les chercher. François et Marguerite se sont... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 février 2018

Bilan des challenges #1J1Ancetre et #1J1Collatéral pour le mois de janvier

Bilan des challenges #1J1Ancetre et #1J1Collatéral pour le mois de janvier Le second challenge a débuté plus tard, mais le premier a commencé très fort puis qu’il est peut-être faux. #1J1Ancetre 1er janvier 1744, Plougrescant, décès de Jeanne Le Penven, 80 ans, mon sosa 655, inhumée dans l’église. Si j’avais bien le décès de Jeanne, je n’avais, ni son mariage avec François Fourment, ni sa naissance, ni même la naissance de tous ses enfants. J’en avais six mais uniquement trois dates de baptême. Je me suis donc attelée à la tâche,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 janvier 2018

Nos ancêtres les couguars

Je vous imagine faisant des sauts de carpe sur vos chaises !!! Comment, j'ai des ancêtres couguars !!! Impossible d'imaginer grand-mère en tenue léopard, maquillée comme une voiture volée, flirtant dans les boîtes de nuit à la recherche d'une proie jeune et fraîche. Sauf que............... grand-mère n'a pas toujours eu quatre-vingt ans. Sauf que....... c'est quoi en fait une couguar ? Pour les chercheurs néozélandais Zoe Lawton et Paul Callister, « la définition la plus simple et la plus largement utilisée est celle d'une... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 23:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2018

Le casse-tête Doliveux

Faire de la généalogie, c'est aussi faire un puzzle. Quand tout va bien, les pièces s'emboitent les unes dans les autres. Parfois, il nous reste une pièce entre les mains qui ne s'intègre pas bien dans le tableau. Aujourd'hui, en plein dépouillement de recensement pour le décannuaire de Saint-Gourgon, je tombe sur une gentille petite famille en 1846 : Jacques Alexandre Moreau, sa femme, Catherine Brocherieux, leur fils, Pierre Alexandre Moreau, leur fille, Scolastique Moreau, leur mère, Françoise Doliveux veuve Brocherieux. La... [Lire la suite]