11 mars 2017

Généalogiste professionnel mode d'emploi

Vous en avez rêvé, voilà, vous allez le faire ............... vous allez faire travailler un généalogiste professionnel. Mais attention, il vaut mieux avoir le mode d'emploi pour être pleinement satisfait de son acquisition. A qui s'adresse ce message ? Principalement aux généalogistes amateurs éclairés, voire très éclairés. Ceux qui veulent plus que ce qu'internet leur offre, plus que trois dates dans une case, sous un nom et un prénom. Mais, me direz-vous, ce genre de généalogiste, plutôt acharné, n'a pas besoin d'un généalogiste... [Lire la suite]

16 février 2017

Serial Généalogists Killer

Serial Généalogists Killer ou Tueuse en série de généalogistes, pour ceux qui préfèrent la langue française, c'est ce que j'ai l'impression d'être aujourd'hui. Pourquoi ? Parce que je viens d'écrabouiller quarante-neuf généalogistes familiaux. Non, je n'ai pas foncé sur un groupe de généalogistes avec ma voiture, j'ai juste vérifié l'annuaire des généalogistes professionnels pour le mettre à jour. Entre les "partis à la retraite" et les "j'ai laissé tombé", je suis arrivé au chiffre de quarante-neuf. Évidemment, aucun des... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 février 2017

Vingt-quatre ans déjà !!!

Nous sommes le 15 février 2017 et, il y a vingt-quatre ans, le 15 février 1993, je me lançais dans le grand bain de la généalogie professionnelle, sans bouée ni canot de sauvetage. Vingt-quatre ans !!!! à l’époque, quand je rencontrais une collègue qui cumulait vingt ans au compteur du métier, j’étais impressionnée………. Et au bout de vingt-quatre ans, je me dis : « pas de quoi !! ». Vingt-quatre, c’est à la fois beaucoup et peu. Et surtout, c’est passé très vite. J’ai aussi dû grandir très vite !!!... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 07:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
06 février 2017

Falvie, Fanchette, Auguste et les autres

Depuis plusieurs mois, je vous raconte les histoires arrivées à des habitants de mon département. Certaines sont tristes (en grande majorité malheureusement), d'autres plus gaies, se terminent bien, comme celle de la petite Flavie. Mais d'où viennent ces histoires ? Quelles sont les sources ? Est-ce que je pourrais avoir des renseignements sur mes ancêtres dans ces sources ? Voilà des questions qui agitent les neurones de certains de mes lecteurs. Mais à part dans les commentaires, aucun n'a osé m'envoyer un message pour y poser... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 février 2017

Effet reportage

Je me demande si, lorsqu'un reportage parait sur leur profession, les bouchers, maçons et autres professions, voient une recrudescence d'inscription aux formations, CAP et compagnie ? Mais même là, tout le monde sait, en gros, ce que fait un boucher, un maçon ou autres professions bien connues du grand public. Chaque fois qu'une émission parait sur la généalogie, la seule profession dont on parle, et je dis bien la SEULE, c'est la généalogie successorale. On ne parle jamais de la généalogie familiale. Il nous arrive d'être... [Lire la suite]
01 février 2017

La jungle des tarifs

  Ce n'est pas toujours facile de savoir si un produit est vendu à son juste prix ou s'il est sous ou surévalué. Il faut, pour cela, avoir des points de comparaison et des repères. Le prix de la baguette, par exemple, fluctue d'un magasin à l'autre, grande surface ou boulangerie artisanale, pâtons surgelés ou pain pétri la nuit pour être cuit le lendemain, four électrique ou four à bois, pain blanc ou au levain, farine de blé ou ....... Chaque critère influe sur le prix du pain : la matière première, la... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

03 novembre 2016

A quoi sert un généalogiste professionnel ?

Chronique d'antan a clairement et simplement posé la question : A quoi sert un généalogiste professionnel ?  Recourir à un professionnel, pourquoi pas ... mais pourquoi fairePour moi, comme pour la majorité des généalogistes, la généalogie est un loisir, juste un loisir, au même titre que le jardinage, le cinéma, la pratique d'un sport ou le tricot. Pour d'autres, c'est une profession, choisie par passion, mais dont la pratique doit aussi leur permettre de nourrir leur famille.http://www.chroniquesdantan.com Seulement son... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 15:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
03 novembre 2016

Qui suis-je ?

Hier, en allant sur l'annuaire des blogs, j'ai bien vu le mien affublé de la mention auteur inconnu !!! Alors j'ai fait un peu d'archéologie dans les sous-sols du blog et effectivement, j'ai oublié de me présenter. Enfin, inconnu, il faut le dire vite. Mon nom et le nom de mon étude sont quand même apparents à gauche du blog. Mais OK Christiane, ce n'est pas flagrant..... faut juste chercher un peu. Qu'est-ce que vous voulez, j'ai du être une violette dans un autre monde et j'aime beaucoup l'adage qui dit "pour vivre heureux,... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2016

Lien ou pas lien

J'ai été contactée par Jean-Louis Garret car je figure sur son annuaire de blogs généalogiques. Il me demande gentiment un lien réciproque même pas en échange. J'hésite. Non pas parce que je n'aime pas son annuaire ou son principe, mais parce que tous les blogs y sont, amateurs et pro et que je fais bien attention à éviter l'amalgame avec les non-pro. Ceux-ci font un travail formidable, je ne le nie pas, et je prends beaucoup de plaisir à la lecture des blogs de certains d'entre eux. Mais je me bagarre depuis tellement longtemps... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 11:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 octobre 2016

Généalogiste professionnel : les galères du métier

Chaque profession a ses galères, et le métier de généalogiste familial n'y échappe pas. Première galère à l'installation : la formation que certains sont obligés de suivre dans les centres de gestion. Rien ou quasi rien ne peut leur servir. On leur parle de prévisionnel, de croissance rapide, d'étude de marché...... et même d'installation sous la forme de société, de quoi y perdre son latin. Deuxième galère : la carte professionnelle. Alors j'en rajoute une couche, la profession n'est pas réglementée et n'étant pas réglementée il... [Lire la suite]