16 novembre 2019

Faits divers du Loir-et-Cher : N comme la mort du neveu

La lettre N nous emmène à Lignières, sur les bord du Loir, ou plutôt, au commencement, à Chouzy-sur-Cisse, en passant par Pezou. Françoise Prudhomme, fille d’un vigneron de Pezou, épouse, le 28 novembre 1821, Jean Deniau, tailleur d’habits. Le couple s’installe à Chouzy où Jean a toute sa famille. Sept enfants naissent dans leur foyer. Le 26 août 1836, Jean décède, à l’âge de trente-six ans. Françoise reste seule avec ses enfants, dont l’aînée n’a que quinze ans, et la plus jeune deux ans. Dix-huit mois plus tard, elle épouse... [Lire la suite]