esprit-probleme-00

En voulant faire le #1J1Collatéral du jour, j'ai eu un doute. Mon logiciel Heredis m'a indiqué le mariage de Pierre André Le Moine avec Marie Jeanne Thérèse Bréard, le 28 juin 1763 à Harfleur.

Sur l'acte, il n'y a que Pierre d'indiqué comme prénom, ce qui n'est pas étonnant, le prénom d'usage restant le seul utilisé par le curé dans de nombreux cas. La filiation est bien indiquée, fils d'André Le Moine et Catherine Merlin, mes sosas 584 et 585. Il est indiqué veuf de Catherine Campion, pourquoi pas. Je n'avais pas encore cherché ce mariage.

Le plus gros bug vient de son âge. Il est indiqué âgé de soixante-dix ans, archer de la maréchaussée en la brigade de Saint-Romain-de-Colbosc. C'est un peu vieux non ? Pour être archer ? Mais mon Pierre André n'aurait que cinquante-trois ans. Cela fait quand même une énorme différence. Je veux bien qu'un curé se trompe cinq ans, mais de vingt !!

Je regarde de plus près les enfants d'André Le Moine et Catherine Merlin. Ils en ont eu quinze, dont deux Pierre : le fameux Pierre André et.............. Pierre, mon sosa 292. Et lui, aurait soixante-sept ans en 1763.

Mon Pierre, 292, est marié avec Marie Marguerite Benard, ma sosa 293. Elle est décédée le 26 juin 1731, à Saint-Romain-de-Colbosc. Pour faire le lien, il me faut le mariage de Pierre Le Moine et Catherine Campion, puisque le "Pierre" marié à Marie Bréard est veuf de Catherine Campion.

Le mariage est trouvé à Epretot, le 20 septembre 1731. C'est compatible, même si c'est rapide. Il faut dire que Pierre, 292, se retrouve seul avec sept enfants âgés de un an pour le plus jeune, à douze ans pour l'aîné. Le mariage n'est pas filiatif et il n'est pas indiqué de veuvage pour Pierre !! Mais la signature est la même.

Je cherche son décès pour plus de précision. On ne sait jamais, peut-être que mon Pierre sosa est mort avant le troisième mariage et ce serait donc le second avec une erreur d'âge........... vous suivez ?

Je trouve le décès de Pierre à Harfleur, le 13 mars 1774, à l'âge de quatre-vingt ans, cavalier de maréchaussé à Saint-Romain. Cela colle sauf que............. le décès est celui de Pierre André !! Une deuxième erreur d'âge ?

Il faut que je trouve le mariage ou le décès ou les deux de Pierre André né en 1709, pour pouvoir trancher.

Il y a un autre décès de Pierre André à Harfleur : le 24 août 1763, à l'âge de quarante-huit ans, plus compatible avec le Pierre André né en 1709 que le Pierre né en 1695. Celui-là est jardinier mais aucun témoin de la famille n'est présent.

Il faut que je continue à chercher des preuves : par le mariage ou le baptême des enfants.

En interrogeant la base de données du GGHSM, je trouve le mariage de deux filles de Pierre Le Moine et Marie Benard : Marie Rose et Marie Marguerite. Sauf que je n'ai aucune des deux dans la fratrie !! Après vérification la mère se prénomme Françoise et elles sont de Vattetot et non de Saint-Romain. Il faut dire que des Le Moine, en Normandie................... il y en a un certain nombre, comme des Benard.

Je n'ai pas plus de chance avec les filles de Pierre Le Moine et Catherine Campion :

  • Marie Joséphine (que je n'ai pas dans la fratrie) serait née pendant le mariage de Pierre avec Marie Besnard. Après vérification de l'acte, il s'agit de Marie Joseph (que je n'ai toujours pas), fille de Pierre, cavalier de la maréchaussée
  • Marie Hypolite (que je n'ai pas non plus dans la fratrie) est bien fille de Pierre, cavalier de la maréchaussée.

Je poursuis et, avec le jeu de l'orthographe, je trouve le mariage de Marie Anne (celle-là, je l'ai) fille de Pierre et Marie Benart, qui ne m'avance pas à grand chose puisque le métier du père n'est pas indiqué. Il en est de même pour les baptêmes.

Je gratouille encore un peu et là, je trouve des baptêmes d'enfants illégitimes, de Pierre Lemoine et Catherine Campion, nés au Havre Notre Dame entre 1722 et 1729...........patatras !!! Et là, se trouvent Marie Hypolite et Marie Joséphine.

Les trois enfants nés avant 1731 sont dit enfants illégitimes de Catherine Campion et Pierre Lemoine. Et si je relis bien le mariage trouvé en 1731 entre Pierre Le Moine et Catherine Campion, lui vient bien de Saint-Romain-de-Colbosc et elle vient du Havre, où sont nés les trois enfants illégitimes.

Alors quoi ? S'agit-il de deux couples Pierre Lemoine et Catherine Campion ? Avec les deux Pierre cavaliers de la maréchaussée ? Ou bien mon Pierre à moi était-il adultérin et bigame ?

Petit tour sur la base pour trouver la cote d'un inventaire après-décès d'un Pierre Lemoine veuf en seconde noce de Catherine Campion et marié à Jeanne Breard en troisième noce. Déjà, celui-là s'est marié trois fois. Cela sent bon mon 292. Il ne me reste plus qu'à obtenir ces actes en espérant y voir la liste des héritiers pour avoir mes réponses.......... ou d'autres questions.

Me font tourner en bourrique mes ancêtres !!

Au final, Pierre Lemoine, mon 292, aurait eu vingt ou vingt-trois enfants et c'est un sosa, donc pas bon pour le #1J1Collateral.

Merci au GGHSM pour sabase qui m'a bien raccourci les recherches, à défaut de les simplifier.