jigsaw-puzzle

Faire de la généalogie, c'est aussi faire un puzzle. Quand tout va bien, les pièces s'emboitent les unes dans les autres.

Parfois, il nous reste une pièce entre les mains qui ne s'intègre pas bien dans le tableau.

Aujourd'hui, en plein dépouillement de recensement pour le décannuaire de Saint-Gourgon, je tombe sur une gentille petite famille en 1846 : Jacques Alexandre Moreau, sa femme, Catherine Brocherieux, leur fils, Pierre Alexandre Moreau, leur fille, Scolastique Moreau, leur mère, Françoise Doliveux veuve Brocherieux.

La première question qui me vient à l'esprit est : la mère de qui ? Et vu ce qui est écrit, il s'agit de la mère de Catherine Brocherieux, puisque qu'il est écrit veuve Brocherieux.

Sauf que je sais que la mère de Catherine Brocherieux s'appelle Landier. Je connais les imprécisions des agents recenseurs de l'époque et j'en déduis qu'il s'agit en fait de la mère de Jacques Alexandre. Mais je fais une petite recherche quand même, pour m'en assurer, et effectivement, la mère de Jacques Alexandre s'appelle Françoise Doliveux.

L'agent recenseur s'est trompé. Ou pas.

Je trouve dans le même temps l'acte de décès du père de Catherine et il est écrit : époux de Françoise Doliveux !!

Pour que la pièce du puzzle s'engage bien dans le tableau, la logique veut qu'il s'agisse d'un second mariage et que la mère de Jacques Alexandre ait épousé le père de Catherine. A vérifier. Filae, s'il te plait ? Non ? Rien ?

Ce n'est pas grave, je vais faire un petit tour à l'ancienne, sur les tables décennales de Saint-Gourgon, où tout se passe mais rien. Pas de mariage Brocherieux-Doliveux.

Phase suivante : S'il te plait généanet ? Oui ? Gagné, mariage d'un Moreau et d'une Doliveux à Villeporcher. C'est le même canton, reste plus qu'à consulter l'acte en direct pour vérifier et ... bingo, Le père de l'un a épousé la mère de l'autre, près de vingt ans auparavant.

Ce qui va dans ce sens, c'est le qualificatif de l'agent recenseur : il a écrit "leur mère". Sur les autres lignes, il précise bien "sa mère" lorsqu'il s'agit de la mère du chef de famille. Mais ce que disent les agents recenseurs !!! Tout dépend du nombre de verres de goutte qu'ils ont partagé avec leurs recensés.

Mais pourquoi Filae ne me l'a-t-il pas indiqué ? J'y retourne et ................... l'acte y est mais mal indexé !!! Le nom de la mère du marié a été mis à la place du nom de sa future femme !!!

Il faut toujours vérifier et quand cela n'apparait pas sur les bases en ligne, cela ne veut pas dire que cela n'existe pas. Cela veut simplement dire que soit cela n'existe pas, soit c'est mal indexé, soit ce n'est pas encore indexé. Il faut alors revenir aux fondamentaux pour obtenir les réponses aux questions.

Maintenant, tout va bien, la pièce s'imbrique parfaitement dans le puzzle et je peux passer au ménage suivant.