logo_qualite_opengraphimage

Après vérification, la journée mondiale de la qualité, c'est le 10 novembre donc... me voilà.

Je ne vais pas reprendre les articles déjà écrits sur le sujet : reprendre sa généalogie depuis le début, relire les actes, tout lire... cela me donnerait l'impression de radoter (oui, je sais, cela ne m'empêche pas de radoter quand même, mais pas aujourd'hui ni sur ce sujet).

Je vais parler de la qualité du rendu d'un dossier généalogique par un professionnel, ou du moins, de la qualité que j'estime être normale de trouver dans un dossier de généalogie rendu par un professionnel.

Ce qui est le plus reproché, c’est le tarif, le coût d'une recherche par un professionnel ! Je ne vais pas argumenter là-dessus, ce n'est pas le sujet, mais je vais argumenter sur ce qu'un client lambda devrait recevoir en rapport avec la somme versée.

C'est l'une des choses que je serine à mes élèves : mettez-vous à la place du client. Si vous devez faire un chèque de cinq cents, mille voire deux milles euros, qu'aimeriez-vous avoir en échange.

La question est un peu faussée, parce que les clients, en règle générale, ne savent pas ce que nous pouvons faire pour eux. Mais nous, nous savons, et si nous devons, par exemple, payer un collègue pour nous faire la biographie de notre arrière-grand-père, parce que nous ne pouvons pas le faire nous-même (quelle qu’en soit la raison), qu'estimerions-nous nécessaire et minimum dans ce dossier.

Je vais commencer par le plus basique : les copies des actes sous forme de photographies nettes (pas floues), et lumineuses (il suffit d'augmenter de 20% la luminosité avec un logiciel de traitement d'image pour avoir l'impression que la photo a été prise au flash), et recadrées (inutile de voir le bout du pull qui pendouille ou le doigt qui tient la page), et droite (toujours logiciel image pour éviter de donner le mal de mer au lecteur). Après, que les images soient encadrées, floutées sur les bords, avec ombre.... C’est une question de goût et d'esthétique, mais tout le reste est un minimum de qualité à donner.

Ensuite, la transcription est un minimum nécessaire à fournir, pour tous les actes d'état civil et de registres paroissiaux. A chaque fois, j'entends mes élèves me dire "oui mais si c'est lisible ?". Excepté si l'acte est dactylographié, la transcription doit être systématique parce que si vous, vous le lisez parfaitement bien, le client lui ne le lira peut-être pas. En plus, avec la transcription, vous pouvez commenter les mots particuliers, les expressions, les incohérences, les particularités des actes que le client ne saura pas voir, puisque ce n'est pas son métier.

Pour tous les autres actes, excepté si c'est mentionné dans le contrat ou si le client le demande spécifiquement, ils ne seront que résumés, avec les renseignements essentiels exploités et analysés.

A cela s'ajoute toutes les sources consultées avec les cotes des archives figurant dans le dossier et les références bibliographiques des documents imprimés consultés.

Autre qualité à rechercher dans un dossier, la personnalisation, que ce soit dans la présentation, le type de papier, la typographie choisie, le texte du dossier et l'arbre qui résumera la recherche.

Avec Heredis, Généatique et consorts, il suffit de cliquer pour avoir la fiche biographique, familiale, personnelle, et l'arbre qui s'impriment. Désolée, mais pour moi, ce n'est pas du boulot de pro. Ce sont des outils de travail uniquement, que le client n'a pas à voir.

J'ai vu des dossiers comme cela. Au premier coup d'œil, j'identifie le logiciel d'où cela vient. Pourquoi vous payer alors que le client pourrait faire pareil ? Il suffit de lui envoyer le gedcom et hop !!! c'est fait. Aucune fierté professionnelle là-dedans.

Évidemment, tout le monde n'est pas à l'aise avec les logiciels de traitement de texte ou de graphique. Mais l'avantage des logiciels comme Heredis, c'est que vous pouvez reparamétrer tout : le texte, les arbres, afin de les personnaliser au maximum.

Et si vous savez vous servir de Word, alors tapez vous-même vos textes. Ce sera plus rapide que de reprendre le fichier issu du logiciel de généalogie, et ce sera un vrai dossier pro, un dossier de qualité et personnalisé.

En dernier critère de qualité, j'ajouterai une bonne touche d'iconographie : cartes postales anciennes, cartes de Cassini, d'état-major, gravures, car rien ne vaut le visuel dans un monde de textes pour ne pas lasser le lecteur.

Tout cela, c'est le minimum que j'attends d'un professionnel et, en tant qu'amateur, c'est comme cela que je traite ma propre généalogie, parce que mes ancêtres le valent bien.