pieces-de-monnaie-piece-de-monnaie_19-123755

Vous connaissez l'adage : "plaie d'argent n'est pas mortelle". Cela veut simplement dire que se retrouver sans le sou n'est pas une cause de décès reconnue par la médecine.

Mais l'argent, et je parle bien des espèces sonnantes et trébuchantes, peut être très dangereux pour la santé.

Ce n'est pas Pierre Doudon, du 10e bataillon de chasseurs à pieds, qui me contredira. Ce brave soldat est grièvement blessé d'un coup de feu lors de la campagne d'Italie.

Une balle est entrée vers le milieu du pli de l'aine, du côté droit, et sort après avoir fracturé l'os coxal, au-dessus de l'épine iliaque inférieure, en dehors de l'articulation coxo-fémorale.

Les médecins retirent plusieurs esquilles par l'ouverture de sortie de la balle. Malgré tout les soins, la blessure ne cesse de suppurer. Pourquoi ?

Et là, Pierre se rappelle qu'il avait de la monnaie dans la poche de son pantalon.

Un mois après avoir été blessé, deux fragments de balles sont retirés de la blessure, ainsi qu'une médaille de cuivre argenté, entraînée dans les chairs par l'impact. Puis, trois mois plus tard, c'est un sou portant également la trace de la balle, qui est à son tour extrait de la blessure.

Une fois cette menue monnaie retirée de son corps, la guérison fut assurée. Pierre reçut une pension de retraite bien méritée, après deux ans deux mois et treize jours de service et campagne militaire.

Méfiez-vous de la monnaie que vous gardez dans vos poches......... en tout cas, sur le champ de bataille.