bombon-300x200

Les révolutions sont rarement, jamais même, des choses joyeuses. Du sang et des larmes sont plus souvent les compagnons de la révolution. Mais certains évènements qui se produisent lors de ces évènements peuvent être joyeux, voire même très amusant.

Lors de la révolution française, les révolutionnaires s'en sont pris à la religion qu'ils ont voulu abattre, dans un premier temps, avant de la détourner, comprenant l'impossibilité de l'éradiquer.

L'une des démarches pour faire disparaître la religion a été de supprimer les Saint Patrons du calendrier, en les remplaçant par des noms de plantes, d'outils, d'animaux.

Une autre a été de supprimer tout ce qui rappelait la religion et la royauté dans les noms des communes. Dès que les mots "Saint", "Sainte", "Reine", "Roi" apparaissaient dans un nom de ville, il fallait le supprimer et le remplacer.

Dans une grande majorité des cas, la différence n'était pas trop flagrante. Saint-Michel-du-Bois en Indre-et-Loire est devenu Michel-du-Bois, tout comme Saint-Genouph est devenu Genouph. Ils ont simplement enlevé "Saint" sans rien mettre à la place.

Mais parfois, la transformation est radicale et poétique, voire même amusante. En voici quelques exemples :

Dans l'Indre-et-Loire, Saint-Cyr-sur-Loire est devenu Belle-Côte, Saint-Pierre-des-Corps est devenu La Clarté-Républicaine, Saint-Roch est devenu La Montagne, Saint-Symphorien est devenu La Réunion-du-Nord, la Chapelle-sur-Loire est devenu Les Trois-Volets et Château-la-Vallière est devenu Val-Joyeux tout comme Saint-Christophe-sur-le-Nais est devenu Val-Riant.

Certains noms sont gais, d'autres ne sont pas très sympa pour les habitants, comme dans le Loir-et-Cher, Villavard devient Commune Avare, Coulanges qui devient Cou-sans-Culotte, Saint-Romain devient Brutus et Saint-Gervais devient Bonne-Crème.

Il en est ainsi dans tous les départements et ce fut pour une courte période.

Imaginez si, aujourd'hui, au nom de la laïcité, il fallait supprimer tous les "Saints" des communes de France, ou au nom de la démocratie, supprimer tous les rappels à la royauté ou l'empire. Quel nom donnerait-on à nos villes ? Reviendrions-nous aux noms révolutionnaires ? Cela vous plairait ?