Certains actes nous font voyager à travers le pays, le continent, voire même la planète.

C'est le cas de la notoriété d'Albert Emile Gallin au tribunal de Romorantin, Loir-et-Cher. A priori, rien d'exotique dans le titre ni la cause. Albert veut se marier et ne peux pas fournir son acte de naissance, pour cause de guerre. Nous sommes le 4 mai 1918.

berlin-brandenburger-tor

Il faut dire qu'Albert Emile Gallin, est né à Berlin, Allemagne. Difficile en temps de guerre d'obtenir un acte de naissance allemand, pour se marier en France. Mais que vient donc faire Albert dans le Loir-et-Cher ?
Albert est né le 16 août 1893, à Berlin, du mariage de Léopold Gallin et d'Augusta Bildat. Ces derniers sont vivants et demeurent à Berlin. Ce qui n'est pas son cas.

Sans que l'on sache pourquoi, Albert a quitté l'Allemagne, à l'âge de quatre ans pour .............. l'Amérique.

Il est naturalisé américain et vit à Héléna, état du Montana.

La guerre le renvoie dans le vieux continent avec l'armée où il est sergent du corps médical de l'armée américaine, basée à Selles-sur-Cher.
Après un petit voyage sur la planète, promenons-nous en France, car la dulcinée d'Albert, Odette Eugénie Gabrielle Berteloot est née à Questembert, dans le Morbihan. Mais en temps normal, elle vit avec ses parents, Paul Berteloot, receveur de l'enregistrement et Berthe Dubrou, à Chauny, dans l'Aisne.  Chauny est envahie par la guerre et la famille s'est réfugiée à Selles-sur-Cher.
Voilà comment une breton de l'Aisne a pu rencontrer un américain de Berlin, dans le Loir-et-Cher.
Non seulement Albert ne peut produire son acte de naissance, mais il ne peut pas non plus fournir l'autorisation de mariage de ses parents. La notoriété fera d'une pierre deux coups : acte de naissance et autorisation de mariage.

 

camp américain

 

Les témoins de la notoriété sont Henry Sutton, sergent de l'armée américaine, Robert Wilson, sergent de l'armée américaine, James Henderson, sergent de l'armée américaine, William Davis,soldat de l'armée américaine, William Ferrel, soldat de l'armée américaine, Joseph Ostrom, soldat de l'armée américaine, et Edward Steffan, soldat de l'armée américaine, tous basés à Selles-sur-Cher. Ils attestent bien qu'Albert n'a jamais été marié.

Une petite recherche sur familysearch et je le retrouve, décédé le 24 septembre 1966, inhumé au Willamette National Cemetery, dans l'Oregon.

 

Mais en 1942, il vivait à Smith River, Del Norte, California.

Et sa femme ? Il semble qu'il y ait un problème !! toujours grâce à Familysearch, j'apprends que le monsieur a menti !! oh le pas beau !!! Il est déjà marié. Il a épousé Anne Frances Sundelin, le 17 mai 1917, à Helena.

Helena-Montana

Après vérification, pas de mention marginale de mariage pour l'acte de naissance d'Odette, pas de traversée vers les États-Unis non plus. Reste à vérifier dans l'état civil de Selles-sur-Cher pour voir si le mariage a eu lieu et si Albert est devenu bigame !!

Plus triste, suivant geneanet, Odette serait décédée en 1920, mais il n'y a pas de détail.

A suivre donc. Mais c'est vraiment une drôle d'histoire.