Selles-sur-Cher gare

C'est la guerre et les régiments se déplacent par le chemin de fer. C'est plus rapide qu'à pied.

Le 27 septembre 1870, un train spécial emmène le 71e régiment de ligne du Mans à Lyon. Ce train arrive à la gare de Selles-sur-Cher à sept heures du matin. Mais à bord, il manque un soldat.

Jean Marie Moubecq, engagé volontaire au 71e de ligne, 1ere compagnie, matricule au régiment 6886, a sauté du train trois cent mètres avant l'arrivée. Résultat, une épaule droite luxée et quelques jours d'hospitalisation.

Mais pourquoi Jean Marie a-t-il sauté du train ?

Parce qu'il regardait par la portière et que son képi s'est envolé. Que serait un militaire sans son képi ? Alors il a sauté pour aller le récupérer !!!