27 juillet 2017

La maison Pavy, Andriveau, Schoeffer et Pelletier

Marie Elisabeth Thuault est bien embêtée. Elle vient de recevoir une lettre de la maison Pavy, Andriveau, Schoeffer et Pelletier, qui l'informe qu'elle est héritière. Mais de qui ? Pour le savoir et toucher l'héritage, elle doit signer le contrat de révélation que les généalogistes successoraux lui ont adressé. Où est le problème ? Le problème, c'est que nous sommes en 1913 et qu'à l'époque, une femme ne peut ni recueillir une succession, ni signer un contrat de révélation (aliénant une partie de la succession au profit des... [Lire la suite]