Bonnefetemaman

Puisque c'est la fête des mères, c'est l'occasion de rendre hommage aux mères de mon arbre, aux 667 mères de mon arbre. Cela fait beaucoup de bisous à distribuer, d'autant que je doute que beaucoup d'entre elles aient reçu des colliers de nouille ou des petits poèmes de leurs enfants, la fête des mères n'étant fêtée de la manière que nous connaissons que depuis le 24 mai 1950.

Avant, il y a eu des fêtes pour les mères de familles nombreuses, pour les mères méritantes (après la première guerre mondiale), mais rien d'aussi organisé qu'aujourd'hui, et à priori, rien avant le XXe siècle.

Pour l'instant, j'ai identifié 667 mères sur mon arbre et c'est l'occasion de regarder d'un peu plus près les statistiques féminines de mon arbre.

Si je les classe par départements, elles sont 5 du Calvados, 120 des Côtes d'Armor, 3 de la Creuse, 21 de l'Eure, 95 du Finistère, 67 de la Mayenne, 7 de la Nièvre, 19 de l'Orne, 14 du Pas de Calais, et 316 de la Seine Maritime.

Parmi elles, se trouvent huit mères célibataires,

  • une à la quatrième génération, Aurélie Marie Lecomte, jamais mariée mais cinq enfants avec le même homme,
  • une à la sixième génération, Osithe Hermenie Bougon, un enfant naturel puis un mariage sans légitimation,
  • quatre à la septième génération, Marguerite Vérenisse Jinguay, un enfant, Désirée Cyrille Famery, un enfant suivi d'un mariage sans légitimation, Anne Marthe Robillard, un enfant, Marie Anne Cécile Lemoine, un enfant,
  • deux à la huitième génération, Suzanne Magdeleine Guinguay (mère de Marguerite Verenisse), un mariage suivi d'un veuvage avec un enfant naturel, et Marie Helene Angélique Le Sene, un enfant.

Elles sont toutes de Seine-Maritime.

La plus vieille de mes mamans est Françoise Avelet, qui a mis au monde une fille en 1564, à Plouezoc'H, dans le Finistère, de la 14e génération.

Si mes mamans n'ont pas toutes leur fiche complète, les quatre premières dont j'ai les baptême-mariage-sépulture sont :

  • Catherine Le Guernigou, née en 1625, décédée en 1706, de Plougasnou dans le Finistère,
  • Catherine Tremenec, née en 1609, décédée en 1669, de Plougasnou, dans le Finistère,
  • Marguerite Dubosc, née en 1623, décédée en 1678, de Sainneville, en Seine-Maritime,
  • Magdeleine Debennetot, née en 1607, décédée en 1660, de Beuzeville-la-Grenier, en Seine-Maritime

J'ajoute que, pour l'instant, trois d'entre elles n'ont pas de nom de famille.

Une chose est certaine, mes 667 mamans ont toute eu, au moins, un enfant, sans cela, je ne serais pas là, aujourd'hui. D'une certaine façon, elles m'ont toutes mises au monde.

Bonne fête mes Mamans