12 avril 2017

Même les juges peuvent se tromper

J'ai l'habitude des erreurs des curés dans les actes de baptême. Au lieu des nom et prénom de la mère, ils indiquent ceux de la grand-mère. Cela peut s'expliquer. Les mères n'ont pas le droit d'assister au baptême, puisqu'elles sont toujours impures après la naissance. Elles doivent attendre les relevailles pour pouvoir de nouveau entrer dans l'église. Cette quarantaine durait effectivement quarante jours après la naissance d'un garçon, et quatre-vingt après la naissance d'une fille !!! Pourquoi les curés se trompaient-ils ?... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,