666_logo

Je cumule ma promesse de janvier et le geneathème d'avril.

J'ai regardé mon arbre, écarté quelques feuilles envahissantes et une ou deux branches branlantes et j'ai trouvé mes sosa 666 et 1000.

Pour le 666, il n'y a pas grand chose à en dire. Nicolas Jezequel, pour ne pas le citer, ne m'a rien laissé trouver. Il s'est marié avec Françoise Le Mevel, avant 1687, et je leur ai trouvé six enfants, cinq filles et un garçon, dont Jeanne, l'aîné, mon aïeule.

Pas de mariage, pas de naissance, pas de décès. Et pas de filiation. Si je gratouille un peu, je trouve deux Nicolas Jezequel dans le coin. Un né en 1648 et son neveu né en 1669. Le second serait un peu trop jeune. Je le soupçonne d'être présent au mariage de Jeanne, en 1712, à Plouguiel, alors que mon Nicolas à moi, est décédé. Le premier, un peu trop vieux pour un premier mariage. Les deux sont nés à Plouguiel, toute leur filiation est à Plouguiel, la descendance est à Plouguiel, mais rien, nada, que dalle !!! pas de mariage ni de décès. Pour le mariage, il manque quelques pages au début du registre de 1684. Pour le décès...

Pour l'instant, Jezequel garde tout son mystère?

badge_l

Mon 1000 est beaucoup plus facile à suivre, sans jeu de mots.................... il s'appelle Noël Duchemin. Il est né le 18 juillet 1690 aux Trois Pierres, s'est marié deux fois, la première avec mon aïeule, Marie Belloncle, le 12 novembre 1714, au Hertelay. Ils ont eu onze enfants, sept garçons et quatre filles. Je descends du numéro 5, Jacques. Et le second mariage a eu lieu le 8 mai 1853, au même lieu avec Catherine Cramoysan, sans enfant. Sans changer de paroisse, Noël décède le 2 avril 1758, laissant derrière lui une belle descendance.

Sur ses onze enfants, je n'en ai trouvé que trois ayant une descendance. Je n'ai trouvé que quatre décès de célibataires. Les quatre derniers enfants sont introuvables en décès et mariage, mais le curé de la paroisse n'a marqué aucun décès d'enfant sur les registres, seulement des adultes. Cela me laisse supposer qu'ils sont décédés en bas-âge, les deux derniers étaient des jumeaux.

Sur les trois trouvés mariés, j'ai la descendance de deux d'entre eux, sept enfants chacun, dont seulement six ont atteint l'âge adulte. Statistiquement, c'est peu, mais la lignée a continué, puisque je suis là............ et vu le nombre d'arbre sur généanet avec Noël Duchemin comme sosa, je ne suis pas la seule.