Des idées, j'en ai dix à la minute... pas toutes viables, pas toutes testées, il me faudrait plusieurs vies.

Il y a trois ans, j'en ai eu une, très particulière, fruit de mon expérience dans le dépouillement, la généalogie et la recherche, dans l'ordre que vous voudrez. Et fruit d'une réflexion très profonde : que deviendra mon travail, toutes ces notes que j'ai prises depuis vingt-quatre ans, une fois que j'aurai entrepris le grand voyage ?

Évidemment, je pourrais le déposer aux archives départementales. Une partie le sera : tous les mémoires de mes élèves, les dossiers de généalogie non "sensibles". Mais le reste ? Une grande partie est sur informatique, le reste dans des cahiers épars. Un vrai gourbi dans lequel je suis la seule à m'y retrouver. Et quel intérêt pour les autres, dans ces notes décousues ?

Le seul moyen pour que tout ce travail ne disparaisse pas avec moi, c'est de l'organiser et l'éditer. Au moins un exemplaire sera déposé à la BNF et le reste............ Je l'espère, fera le bonheur de certains généalogistes. Oui mais, éditer quoi ? Comment ?

Alors j'ai fait la liste dans ma tête (et sur papier bien sûr), de ce qui pourrait être édité et de comment le faire. Parce que la recherche, c'est bien, mais après, il faut organiser, rédiger, corriger….

Et de là sont nés les "décannuaires", "les décannuaires du Loir-et-Cher". Un projet fou dont je ne connaîtrai jamais la fin et que j'espère d'autres fou-furieux continueront après moi. Ecrire un dictionnaire biographique par commune et par décennie, de tous les habitants trouvés dans les actes avec ce qui leur est arrivé durant la période, en croisant cinq types de documents : l'état civil, les recensements, l'armée, la justice civile, les listes électorale. J'aurai pu en rajouter encore mais là, cela n'aurait jamais été fini et il faut bien, à un moment donné, mettre le mot fin.

Et le tout avec un cahier des charges bien précis quant à la présentation : la chronologie, le dictionnaire biographique, l'index.

J'ai mis trois ans à finaliser le projet. Il a fallu tester la manière d'écrire, la présentation, les limites de recherches, la forme, le fond et se relire, et se relire encore jusqu'à ce que "STOP", le premier de la collection soit envoyé à l'imprimeur.

Et voilà........... Les cartons sont arrivés hier. Je vous laisse imaginer l'état dans lequel j'étais. Une palette de cartons enrubannés de plastique de protection !! j'ai hésité à ouvrir. On ne sait jamais, s'il était moche !!

Et il est là, le premier exemplaire est sur mon bureau. Le résultat de trois longues années de recherches, d'hésitations, de retour en arrière, de petits pas en avant. Il est là, le premier d'une très longue série dont le second est déjà à 90% terminé. Il est LA.

Ambloy 1843-1852

Ambloy-1843-1852

Pourquoi Ambloy ? Parce que c'est la première commune du Loir-et-Cher dans l'ordre alphabétique. Il faut bien commencer quelque part.

Pourquoi une décennie ? Parce que dix ans, c'est bien pour voir évoluer une commune et ses familles. Moins, il n'y aurait pas eu grand-chose, plus, cela n'aurait pas tenu dans un livre.

Pourquoi 1843-1852 ? et pas 1840-1850 ? Logique des tables décennales et des documents du XIXe siècle : cela commence en 1793.

Pourquoi cette décennie là en premier ? parce qu'elle est la plus simple et la plus complète. Pour cette période, j'ai tout. Avant, je n'aurai pas l'armée, ni les recensements, et après, j'aurai les guerres à traiter. Et j'ai quand même une période intéressante dans la décennie : la révolution de 1848 et les nouvelles listes électorales.

Évidemment, je ne vais pas continuer dans l'ordre alphabétique des communes. Maintenant, je m'atèle au canton de Saint-Amand, où se trouve Ambloy, et je vais m'étendre géographiquement, tranquillement. Et je ferai d'autres décennies.... Les plus anciennes seront plus rapides (pas de recensement, pas d'armée), les plus récentes plus longues.... Autant dire que ce n'est pas moi qui finirait le projet.

Trois ans de maturation de l'idée................. Les cartons sont arrivés.............. Le prochain, ce sera Sasnières.