Religion460

La religion est un sujet primordial en généalogie. Pourquoi ? Parce que sans les registres paroissiaux, la grande majorité des généalogies s'arrêteraient à la révolution.

Nous avons tendance à l'oublier, mais la France était catholique, avec quelques traces de protestantisme et des particules de judaïsme. La religion était la base de tout : le noyau familial, les règles de la vie quotidienne, certaines lois même. Si nos ancêtres ne savaient pas lire, ils connaissaient la messe en latin par coeur (même s'ils n'en connaissaient pas la traduction). La religion était une grande partie de leur identité. Leurs rares congés leur étaient accordés par les saints patrons, de leur profession ou de leur paroisse. Leurs prénoms venaient aussi de la religion et de ses saints ou de la bible. Une grande majorité des prénoms existent encore aujourd'hui. Mais en faisant nos généalogies, nous trouvons des prénoms "bizarres" comme Mamet, Vrain, Eusice, Mesmin............... que des Saints qui ont même donné leur nom à des villes.

Cela nous semble donc tellement normal de passer de l'état civil aux registres paroissiaux que certains généalogistes parlent d'état civil sous l'ancien régime. Mais non. D'autant que, parfois, on ne trouve rien....... nos ancêtres disparaissent, ou plutôt, sont introuvables. Parce qu'on ne les cherche pas au bon endroit.......... pas dans les bons registres.... parce qu'ils n'ont pas la religion que l'on croit.

Lorsque j'ai commencé ma généalogie, j'ai tout de suite pensé que mon arrière-grand-mère bretonne me poserait un problème. Elle était protestante et une pure de pure, ayant donné naissance à des pasteurs ou conjoints de pasteurs. Mais non, son ascendance est 100% catholique. A quel moment le protestantisme est-il arrivé dans cette branche ? Je l'ignore. Courant XIXe siècle mais quand et pourquoi et où et qui en premier ?

Par contre, pour mon arrière-grand-mère normande, je ne pensais pas avoir ce genre de problème. Catholique pratiquante dont les enfants ont été élevés dans des écoles religieuses et dont le fils aîné a failli être curé ................. son ascendance trempe ses racines chez les protestants.

Indépendamment du problème lié aux documents, la religion nous montre un autre visage de notre famille. Sachant que nous sommes aujourd'hui, la somme de ce qu'ils étaient hier, la religion est un sujet qui mérite largement d'être creusé.