11 décembre 2016

Calendrier de l'avent - jour 11

  J'ouvre la fenêtre du onze décembre sur la mort. Pas très gai pour un calendrier de l'avent mais, en généalogie, nous ne sommes qu'avec des morts. Nous les recherchons, nous les poursuivons, nous râlons régulièrement après eux. Ils sont nos compagnons de recherche. Et justement, la mort, qu'en connaissons-nous en généalogie. Nous avons la date, le lieu, mais la cause ? Elle est rarement accessible. Pour les militaires morts au loin, nous avons parfois, mais pas toujours, la cause du décès. Pour les autres, nous faisons des... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2016

Calendrier de l'avent - jour 10

  J'ouvre la fenêtre du 10 décembre sur des débris d'aérostat. Le 16 avril 1875, la gendarmerie est informée que des débris d'aérostat ont été trouvés sur le territoire de la commune de Courmemin (Loir et Cher), dans la soirée du 15, et déposés chez monsieur le maire. Une fois sur place, les gendarmes constatent effectivement la présence de "gros" débris : deux vases en tôle contenant chacun douze à quinze litres avec robinet à chaque extrémité, des tringles en fer de la grosseur d'un petit doit avec plusieurs morceaux de... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 décembre 2016

Calendrier de l'avent - jour 9

  J'ouvre la fenêtre du 9 décembre et je tombe sur un outrage au drapeau. Les esprits s'échauffent dans les environs de Montoire. Alors qu'il revient d'avoir témoigné à Vendôme, le maréchal des logis à cheval Ernest Herrmann, commandant la brigade de Montoire, est littéralement assailli par le maire de Montoire, sur le quai de la gare. Il doit se rendre sur le champ aux Roches pour y confronter les témoignages et faire condamné le sieur Felix Dumans sur l'outrage au drapeau national commis dans cette commune. Le gendarme... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 décembre 2016

Calendrier de l'avent - jour 8

  J'ouvre la fenêtre du 8 décembre sur un gendarme blessé dans l'exercice de son service. Saint-Viatre, Loir-et-Cher, le 11 août 1890, minuit vingt, les gendarmes Ferrand et Desmones, revenant de Chaumont-sur-Tharonne, à trois kilomètres de la commune, rencontrent une voiture non éclairée. Ils interpellent le conducteur qui reconnaît être en contravention et donne un nom ..... un faux nom. Au moment où le gendarme Ferrand craque une allumette pour vérifier sa déclaration, le conducteur se lève, attrape son fouet par le... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 décembre 2016

Calendrier de l'avent - jour 7

J'ouvre la fenêtre du 7 décembre et je trouve un curé malade. Cela fait quarante jours que le curé d'Areines (Loir-et-Cher), Jean François Lambert, est malade. Il est alité et c'est le chanoine du chapitre de Saint Georges de Vendôme qui le remplace. Seulement le vingt cinq décembre 1781, vers minuit, un cas pressant arrive au presbytère. Une petite fille est née avant termes, fille de Jean Noulin, vigneron, et de Marie Rouleau, sa femme. Il y a urgence à la baptiser vu le péril de mort. Déjà naître avant terme en 1781, n'augure... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 décembre 2016

Calendrier de l'avent - jour 6

  J'ouvre la fenêtre du 6 décembre sur le fait qu'une femme coûte moins cher qu'une domestique. Nous sommes en 1785 et le tirage au sort a désigné Claude Brunet, vigneron à Onzain (Loir-et-Cher), bon pour la milice. Il a vingt-deux ans, mesure 5 pieds 2 pouces (1.575 m si je ne me suis pas trompée dans les conversions). le 26 mars 1789, cela fait cinq ans qu'il est milicien. Il s'est fait une mauvaise plaie à la jambe droite, d'environ quatre pouces de long (dix cm), dans sa partie antérieure et supérieure, avec un... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 décembre 2016

Calendrier de l'avent -jour 5

  J'ouvre la fenêtre numéro 5 sur une mauvaise chasse au corbeau. Nous sommes aux petites Gibonnières, à Dhuizon, Loir-et-Cher. Le 30 octobre 1870, Pierre Calle, cinquante-six ans, cultivateur, se rend compte que des corbeaux sont dans son champ de blé. Il prend alors son fusil pour aller les tuer. Nous sommes en temps de guerre et tout le monde sait que les récoltes vont en pâtir, alors pas question de laisser les corbeaux rajouter leur grain de sel dans l'histoire. Il est dix-huit heures. Vingt-cinq minutes plus tard, sa... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2016

Calendrier de l'avent -jour 4

J'ouvre la fenêtre numéro quatre sur un convoi exceptionnel pour un pèlerinage. Le 10 août 1852, le commandant de gendarmerie de l'arrondissement de Blois informe le préfet que le jour même, à 9h30, est passé à Blois par le train d'Amboise, une trentaine d'arabes. Ils étaient escortés par un officier d'infanterie et un officier des chasseurs à cheval ainsi qu'un chirurgien militaire pour aller jusqu'à Alger puis se diriger vers la Mecque. Dans ce groupe figure le frère d'Abdel-Kader, ainsi que des hommes, des femmes et des enfants... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 05:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 décembre 2016

Calendrier de l'avent -jour 3

  Les commissions diverses et variées, qui surveillent les élections de nos jours, seraient horrifiées de voir ce rapport sur les élections municipales de septembre 1852. Pour chaque commune, l'état des esprits est évalué, le nombre de "rouges" affiché et ces derniers nommés, sans compter les commentaires sur les manières de faire campagne. Dans le Loir-et-Cher, on apprend ainsi que, à la Chapelle Vendomoise, il y a eu de l'agitation dans les esprits, que cinq rouges figurent au nouveau conseil (allez, je vous lache les... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 décembre 2016

Calendrier de l'avent -jour 2

  J'ouvre la case du 2 décembre : distribution de peines Il ne fait pas bon se tromper de camp lorsqu'il y a un coup d'état. C'est le cas de celui du 2 décembre 1851 par Louis Napoléon Bonaparte et de ses suites. Les opposants au vainqueur croupissent dans les prisons départementales et attendent la sanction qui tombe. Le six mars 1852, le colonel du 5e chasseurs, commandant l'état de siège dans le département du Loir-et-Cher, informe le commandant de la gendarmerie du même département qu'il doit notifier aux détenus, le... [Lire la suite]
Posté par plumesquale à 04:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,