calendrier-avent-24_12

J'ouvre la dernière fenêtre du calendrier de l'avent sur un mari voyageur.

Armande Vera a épousé Amédée Huguet, horloger à Blois le 9 mai 1849. Les parents de son mari sont coiffeurs, à Lisbonne, Portugal.

Et justement, en 1855, Amédée se rend là-bas, pour voir ses parents en laissant sa femme à Blois. Il ne reviendra jamais.

Il a quitté Lisbonne en février 1856 pour Cadix puis La Havane, île de Cuba, où il disait devoir passer trois ans pour travailler de son état.

Et depuis, plus de nouvelles.

En 1863, les proches d'Armande ont entamé des démarches pour le retrouver, par le consul de France à la Havane. Ils ont ainsi appris qu'il vivait à Bemba, île de Cuba, où il s'était remarié !!! Il est donc bigame.

Toutes les autres démarches sont restées vaines et il a été déclaré absent.

En 1871, la mère d'Armande décède, laissant sept héritiers mais pour régler la succession, il faut l'accord du mari. Et oui !!! même absent, ayant abandonné sa femme, il doit donner son accord pour que celle-ci hérite de sa mère !!!

Alors Armande fait appel à la justice, le 29 août 1871, pour suppléer à l'autorisation de son mari, mais uniquement dans ce cas. Il lui faudra recommencer à chaque fois qu'elle aura une décision officielle à prendre.

La vie n'était vraiment pas simple pour les femmes dans le "bon vieux temps".