actes2

Cette fois, j'attaque l'ancien régime avec le contrat de mariage le 18 juin 1782 de Michel Grain et Marguerite Neilz.

On y retrouve le fait que Marguerite est veuve de Charles Adam, vigneron, demeurant à la Vallée, paroisse de Saint-Ouen. Le mariage doit avoir lieu incessamment. Il n'y a pas de témoin excepté le tuteur du marié, Jacques Fredureau, son oncle. On y apprend également que Michel Grain est domestique chez sa future épouse, à la Vallée, paroisse de Saint-Ouen.

Le même jour a lieu l'inventaire après décès de Charles Adam, en présence de Benoit Doré, vigneron à Vendôme, paroisse de la Madeleine, subrogé tuteur de Jean Adam, le fils. Je vais droit à l'inventaire des titres et papiers et je ne suis pas déçue car j'y trouve la mention du contrat de mariage entre Charles Adam et Marguerite Neilz, le 9 février 1768 ainsi que le fait qu'il était veuf d'Anne Bonvalet,sans inventaire de communauté, que Marguerite était mineure, son tuteur était Guillaume Pourmarin

Plusieurs actes de ventes et quittances sont mentionnés que je garde sous le coude, au cas où, dont un acte conjoint avec Benoit Dorel, Jacques Adam le jeune, Jeanne Badaire veuve Jean Adam, le 30 décembre 1777, devant Buffereau.

Encore plus intéressant, l'acte de tutelle de Jean Adam est joint à l'inventaire. Il indique que Charles Adam est décédé le 3 juin 1781 à Villeporcher, paroisse de Saint-Ouen. Les parents convoqués pour la tutelle sont

  • Jacques Adam, vigneron à Saint Ouen, oncle paternel,
  • Benoist Dorel, vigneron de la paroisse de la Madeleine de Vendôme, oncle à cause de Catherine Adam, sa femme,
  • Jacques Fredureau, laboureur à Areines, petit cousin,
  • Pierre Fournier, laboureur à Faye, cousin remué de germain maternel à cause de Marguerite Charon, sa femme,
  • Martin Grain, journalier à Villetrun, cousin germain à cause de Marie Pourmarin, sa femme,
  • Jacques Moreau, de Saint-Firmin-des-prés,
  • Jacques Moreau fils, de Saint-Bienheuré de Vendôme, amis à défaut de parents.

Le futur mari, Michel Grain, est nommé tuteur, mais étant mineur (il n'a que 20 ans), il est remplacé jusqu'à sa majorité par Benoist Dorel. Le subrogé tuteur est Jacques Adam, oncle de Jean Adam donc frère de Charles Adam.

L'arbre s'étale sur les côtés mais je ne doute pas que le prochain contrat de mariage le fasse pousser en hauteur.