mairie

Le 6 janvier 1815, à trois heures du matin, Jean-Baptiste David, maire de la commune de Lisle, est déjà à la mairie. Il y reçoit Joseph Bouvet et sa femme, Anne Haudoin.

L'heure plus que matinale peut surprendre, mais ce qui est encore plus étonnant, c'est que le couple amène à la mairie deux enfants, Joseph et Louise, tout juste nés.

Le maire ne dresse qu'un seul acte de naissance pour les jumeaux mais il y a bien quatre témoins.

Ils décèdent quatre jours plus tard, et leur père va seul cette fois, en faire la déclaration. Mais comme pour leur naissance, le maire ne dresse qu'un seul acte.

Difficile de savoir si le maire est effectivement à la mairie à toute heure du jour et de la nuit car toutes les déclarations de naissance et de décès ont lieu à l'heure où l'évènement se produit.

On imagine ce brave homme, Jean Baptiste David, à l'affut de tous les évènements de sa commune et ses concitoyens se précipitant dans l'heure pour faire leurs déclarations.

Il serait plus juste de penser qu'il confondait heure de déclaration et heure d'évènement.

Par contre, le fait que la mère, tout juste accouchée de jumeaux, se déplace le jour même à la mairie avec son mari pour faire la déclaration est un exploit.