Le 12 mars 1737 décède à Paris, rue d'Argenteuil, Philippe Charles comte d'Etampes, marquis de la Ferté Imbault, âgé de cinquante-deux ans.

Il est brigadier des armées du roi et ex-capitaine des gardes de feu monsieur le duc d'Orléans, régent, époux de Jeanne Marie Duplessis Châtillon.

Son corps est déposé le lendemain à l'église Saint Roch, sa paroisse, jusqu'au 14 mars d'où il part pour être conduit en l'église collégiale Saint Thauvin de la Ferté Imbault où sont inhumés ses ancêtres, sur le territoire de la paroisse de Selles Saint Denis.

Ce sont ses volontés qu'il a exprimées par testament.

Le 23 avril, le prieur curé de Saint Genou, Selles Saint Denis et la Ferté Imbault se transporte avec la croix, vers les limites de sa paroisse pour rencontrer le sieur Rousseau, voiturier conduisant le corps de Philippe Charles d'Etampes et les officiers de sa maison qui accompagnent sa dépouille, Abel Calles, Jean Lejean et Pierre Ricard.

Ces derniers lui ont remis la lettre de voiture et demandé que le corps soit déposé dans l'église de Selles Saint Denis.

Après les prières, le prieur curé s'empare du corps du défunt qu'il "conduit pompeusement", accompagné de la plus considérable partie de ses paroissiens et son clergé, en l'église.

Les vêpres sont chantés devant le corps qui reste là toute la nuit. Un service solennel avec deux grandes messes est donné le matin puis le corps est conduit "pompeusement" à la porte de l'église collégiale de Saint Thauvin.

Là, il est présenté à messieurs les vénérables chanoines de l'église auxquels le prieur curé demande de bien vouloir accorder au défunt la sépulture ecclésiastique dans l'église, dans le tombeau de ses ancêtres.

Les chanoines acceptent, s'emparent du corps et le conduisent jusqu'au caveau des marquis d'Etampes où il est inhumé plus de quarante jours après sa mort.

Chapelle Saint Thaurin

http://photos.eglises.perso.sfr.fr/Centre/41/ferteimbault/ferte.htm